Vos questions sont
entre de bonnes mains

Gaz intestinaux

Les gaz intestinaux correspondent à un phénomène normal lié à la digestion. Il existe cependant des phénomènes qui les encouragent et des méthodes qui permettent de les réduire.

Gaz intestinaux : description du phénomène

Les gaz intestinaux sont un phénomène normal lié à la digestion des aliments. Au moment où les bactéries présentes dans le côlon s'attaquent aux substances que l'intestin grêle et l'estomac n'ont pas digérées, des gaz intestinaux peuvent se manifester.

  • Normalement, les aliments sont digérés dans l'intestin grêle et l'estomac. Ensuite ils rejoignent le gros intestin qui aura pour fonction d'absorber les sels minéraux et l'eau encore présents.
  • Il arrive cependant que certains hydrates de carbone comme l'amidon, le sucre ou les fibres ne soient pas entièrement digérés par l'estomac, car il manque d'enzymes nécessaires à leur assimilation.
  • À ce moment, lorsqu'ils atteignent le côlon, ils sont inefficacement attaqués par les bactéries. Cette action sans suite produit différents gaz qui sont expulsés par le rectum.

Bon à savoir : une personne normale expulse environ 14 gaz par jour.

Gaz intestinaux : éléments déclencheurs

Certains aliments sont connus pour avoir des vertus qui encouragent la formation de gaz intestinaux.

Les sucres qui causent des gaz sont principalement :

  • le lactose ;
  • le sorbitol ;
  • le raffinose ;
  • le fructose ;
  • le sorbitol ;
  • l'amidon.

Bon à savoir : le lactose augmente les gaz intestinaux. Mais pour certaines personnes il peut s'agir d'une véritable intolérance.

Les fibres alimentaires produisent aussi des gaz intestinaux pendant leur fermentation. On note qu'elles jouent par ailleurs sur le volume de selles de deux manières :

  • Lorsque les fibres se dissolvent dans l'eau, on obtient une substance gélatineuse qui améliore la consistance des selles : les fibres solubles.
  • Lorsque les fibres absorbent l'eau, cela contribue à augmenter le volume des selles : les fibres insolubles.

Bon à savoir : ces deux types de fibres n'étant pas bien digérés par l'estomac, elles peuvent entraîner des gaz intestinaux.

Les gaz intestinaux peuvent aussi provenir d'une prolifération des bactéries contenues dans les antibiotiques.

Certaines maladies, comme le côlon irritable, peuvent être responsables d'une augmentation des gaz intestinaux.

Gaz intestinaux : prévention

La solution la plus simple pour diminuer les gaz intestinaux est de consommer en petite quantité et d'éviter les aliments qui encouragent leur production.

Il est important de surveiller son alimentation et de bien choisir ses aliments. Il est conseillé, en cas de régime, d'ajouter des fibres alimentaires dans vos menus, de manière graduelle, afin que votre organisme ait le temps de s'y habituer.

Il est aussi conseillé, pour réduire les gaz intestinaux, de :

  • manger lentement ;
  • éviter d'avaler de l'air pendant la mastication ;
  • bien mâcher chaque bouchée.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
jean-marie boulenouar

infirmier - anesthésiste (32 ans) | retraité de la santé.

Expert

bruno leclerc

chiropracteur diplomé "doctor of chiropractic" usa | cabinet chiropratique bruno leclerc

Nouvel expert

anne- claire olivier

ostéopathe d.o. (du périnatalité) | cabinets d'ostéopathie evry & paris 15

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides

Tout le guide pratique digestion

Tout le guide pratique

Maladies du pancréas

Merci c'est sympa d'avoir répondu !

Et avec ce guide vous trouverez encore plus d'infos

Saperlipopette ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Ce guide gratuit pourra peut-être vous aider

Diantre ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Demandez directement à nos experts ! C'est gratuit et les réponses seront personnalisées.

Poser une question

Merci c'est sympa d'avoir répondu !

Et avec ce guide vous trouverez encore plus d'infos :

Saperlipopette ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Ce guide gratuit pourra peut-être vous aider :

Diantre ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Demandez directement à nos experts : c'est gratuit et les réponses seront personnalisées.

Poser une question