3 conseils pour éviter les ballonnements après le repas

Sommaire

Les ballonnements correspondent à une sensation de gonflement au niveau abdominal, provoquée par l'émission de gaz. Ces ballonnements vont entraîner un inconfort sur le plan digestif, mais aussi des douleurs et des émissions plus ou moins importantes de gaz, qui peuvent rapidement s'avérer gênants. Il est donc préférable de les prévenir au maximum.

Heureusement, certaines précautions vous permettront de lutter efficacement contre ces manifestations digestives plutôt désagréables.

Prendre les bonnes habitudes pour éviter les ballonnements

Vous avez la possibilité d'éviter les ballonnements en appliquant ces quelques règles d'hygiène de vie, au quotidien :

  • Privilégiez une prise de repas régulière (3 repas/jour avec collations).
  • Mâchez lentement, lorsque vous vous alimentez et évitez de trop parler : en effet, les ballonnements peuvent être dus à une ingestion trop importante d'air lorsque vous vous alimentez. Au même titre, évitez de mâcher du chewing-gum pour ne pas « avaler trop d'air ».
  • Pratiquez une activité sportive : le sport permet de renforcer les muscles abdominaux et de favoriser les contractions musculaires nécessaires à la digestion.

 

Surveiller son alimentation

Parce qu'elle est la première à l'origine de la sensation de ballonnement, l'alimentation doit être l'objet d'une attention particulière :

  • Limitez les sodas et autres boissons gazeuses (émission de gaz à l'origine de ballonnements).
  • Évitez les aliments crus, le chou, certains jus (pomme, prune), l'avoine, l'orge… qui peuvent être à l'origine de ballonnements.
  • Évitez de consommer trop de produits laitiers à l'origine de fermentations qui vont provoquer des ballonnements et flatulences.
  • Privilégiez les lentilles, le fenouil, l'avocat, la laitue, le riz, le quinoa, certains fruits (fraise, kiwi, cerise, melon, ananas, etc.), qui limitent l'apparition de ballonnements.
  • Buvez une petite tisane après le repas, cela peut favoriser la digestion. Instaurez cette habitude à la fin de vos repas.

Rester calme après le repas

Rien de mieux qu'une petite balade digestive pour activer la digestion en douceur. Évitez au possible les situations de stress juste après avoir mangé :

  • les transports en commun ;
  • un rendez-vous important, etc.

Adaptez-vous ! Partez en avance pour la première et mangez léger pour la seconde.

 

 

D'autres contenus pour approfondir le sujet :

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Péritonite Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Blanc de l'œil jaune Diverticule de Meckel Traitement du Clostridium difficile Calculs biliaires Maladie de Gilbert Ulcère gastrique Diverticule de l’oesophage Sécheresse de la bouche 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Encéphalopathie hépatique Anti-acide Hernie de la ligne blanche Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Calcul biliaire traitement naturel Ulcère duodénal Vermifuge humain Hypertension portale Cysticercose Éviter les remontées acides après un repas Angiome du foie Syndrome hépato-rénal Atrésie de l'œsophage Atrésie Dysenterie Typhoïde Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Hépatite auto-immune Syndrome de Barrett Gastrite Lavage d'estomac Comment soigner l'escherichia coli Hernie ombilicale Parasitoses digestives Gastrite chronique Syndrome de Costen Intolérance au lactose Abcès anal Dyspepsie Clostridium Intolérance au glucose Fistule anale Maladie coeliaque Spasme œsophagien Comment soigner une colopathie naturellement Colite spasmodique Traiter les oxyures Syndrome de Budd Chiari Bilharziose Hernie inguinale et crurale Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Maladie de Chagas Cytolyse hépatique Soigner les ulcères gastriques Maladie de Crohn Traitement de l'intestin irritable Colon irritable homéopathie Cirrhose du foie Anomalies de l’œsophage Intoxication alimentaire Fissure anale Soigner une hernie hiatale naturellement Enterococcus faecalis Maladie de Whipple MICI Achalasie Parasites intestinaux Reflux gastro-oesophagien Soigner une gastrite Ascaris Stéatose hépatique Traiter une colopathie fonctionnelle Occlusion intestinale Angiocholite Syndrome d'Ogilvie Gastrite nerveuse Cirrhose biliaire primitive Mâchoire qui craque Éventration abdominale Choléra Syndrome de l’intestin irritable Giardiase Kyste hydatique Hernie hiatale Hernie de Bochdalek Hépatomégalie Colopathes Côlon irritable Syndrome de Mallory Weiss Dissoudre des calculs biliaires Stase stercorale Maladie de Caroli Pancréatite aiguë Helicobacter pylori traitement naturel Colite Intolérance au gluten Hépatite virale Varices oesophagiennes Traiter un ténia ou ver solitaire Cholécystite Diverticule colique Oesophagite Insuffisance hépatique Dysenterie tropicale Soigner les vers intestinaux Escherichia coli Glossodynie Cholangite Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Bézoard Ankylostomiase Maladie de Hirschsprung Infarctus mésentérique Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Colite ischémique Atrophie villositaire Appendicite Traiter le reflux gastro- œsophagien Traiter l'helicobacter pylori Hernie diaphragmatique Lithiase salivaire Amibiase Malabsorption du fer Rectocolite hémorragique Syndrome dysentérique Prolapsus rectal Adénolymphite mésentérique Régime FODMAP Soigner une salmonellose Hépatite toxique Syndrome de Sadam Rectite Invagination