Boire froid en mangeant : permis, déconseillé ou sans effet ?

Sommaire

Si les besoins d'hydratation sont avérés, qu'en est-il des moments privilégiés pour s'abreuver ? Boire de l'eau, et plus particulièrement de l'eau froide a-t-il une incidence sur certaines réactions du corps, par exemple, sur la digestion ? Notre astuce fait le point.

Répartition de la consommation d'eau

Consommer de l'eau quotidiennement est indispensable : le corps, composé à 70 % d'eau, a besoin d'être hydraté régulièrement.

De plus, il est important de répartir ces consommations d'eau sur la journée afin d'hydrater au mieux l'organisme et répondre à ses besoins réguliers.

 

Eau et digestion : un travail d'équipe

Certaines croyances populaires mettent en avant le fait qu'il est déconseillé de boire en mangeant, voire même 30 min avant et après le repas. Or, aucune étude scientifique n'a prouvé cet état de fait :

  • Il a été démontré que boire de l'eau pendant le repas n'avait aucun effet négatif sur la digestion.
  • Au contraire, la consommation d'eau serait-utile à la fonction car elle permet rendre le bol alimentaire moins solide et facilite son contact entre les sucs gastriques et enzymes.

En fait, l'eau est utile à la digestion car elle facilite la progression du bol alimentaire de la bouche à l'estomac et aide à dégrader les aliments.

Boire froid en mangeant : quelle incidence ?

Cependant, la digestion d'une nourriture dont la température est très différente de celle du corps (très chaude ou très froide) est plus lente que celle d'une nourriture dont la température tend vers 37° C.

Ainsi, l'assimilation d'eau très fraîche pourra ralentir la digestion mais ne sera pas à l'origine d'une mauvaise digestion. À ce titre, il n'est pas déconseillé de boire de l'eau froide en mangeant, évitez simplement de boire de l'eau glacée ou de manger des glaçons !

 

 

Vous voulez plus de contenus, plus d'informations sur le sujet ?