Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir

Sommaire

Une fistule est une anomalie corporelle qui met en relation, à l'intérieur du corps, deux cavités qui ne sont normalement pas reliées. Elle peut se déclarer dans de nombreux endroits du corps, comme les oreilles, les veines, le pancréas, etc.

La fistule digestive peut se situer au niveau de l'estomac, des intestins, du côlon ou de la vésicule biliaire. Comment en identifier les symptômes ? Comment la traiter ?

Le point sur cette pathologie qui, une fois découverte, nécessite une prise en charge rapide.

Fistule digestive : comment la reconnaître ?

Facteurs de risque

Une fistule peut être causée par un facteur externe, ou se développer naturellement :

  • Elle peut ainsi apparaître après :

     

    • une opération chirurgicale ;
    • un traumatisme ;
    • une inflammation ;
    • une infection (abcès par exemple) ;
    • une tumeur ;
    • un calcul.
  • Par ailleurs, les fistules apparaissent fréquemment chez les personnes atteintes de certaines pathologies, comme la maladie de Crohn.
  • Elles peuvent également être congénitales, c'est à dire présentes dès la naissance.

S'il existe des moyens efficace de lutter contre ce trouble, il n'est pourtant pas à prendre à la légère. Il doit être détecté et pris en charge rapidement.

Organes concernés par la fistule digestive

Les fistules digestives peuvent se situent entre le tube digestif et un autre organe :

  • On trouve principalement les fistules digestives au niveau de l’estomac, des intestins ou du côlon.
  • La plus fréquente des fistules digestives est la fistule bilio-digestive, faisant communiquer l'intestin grêle avec la vésicule biliaire.
  • On peut aussi trouver des fistules :

     

    • uro-digestives, entre le côlon et la vessie ;
    • anales, entre le rectum et l'anus ;
    • etc.

Reconnaître une fistule digestive

Parfois aucun symptôme ne laisse soupçonner l’apparition d’une fistule digestive. Cependant, certains symptômes peuvent alerter :

  • présence d’un liquide anormal dans une autre sécrétion corporelle :

     

    • contenu digestif dans les urines ;
    • excréments dans les urines ;
    • etc.
  • diarrhées ;
  • douleurs abdominales persistantes ;
  • fièvre.

De tels symptômes peuvent avoir des conséquences importantes, comme par exemple :

  • des infections ;
  • une agression des muqueuses, qui ne sont pas prévues pour être au contact de sécrétions étrangères.

Détecter et traiter les fistules digestives

Il existe différents examens permettant de détecter une fistule digestive :

  • Une radiographie de l’organe sera souvent nécessaire pour poser le diagnostic.
  • Un diagnostic de localisation par exploration chirurgicale ou par fistulographie sera généralement nécessaire :

     

    • La fistulographie est un type de radiographie particulier qui permet de connaître le trajet exact de la fistule.
    • Un produit coloré à base d'iode est injecté dans la fistule, ce qui permet de la mettre en évidence et de la révéler à la radiographie.

Une fois la fistule identifiée, différents types de traitement peuvent être mis en place :

  • Un traitement antibiotique peut suffire. Il soignera la cause première de la fistule, si celle-ci est provoquée par une inflammation ou une infection.
  • Dans d'autres cas, une intervention chirurgicale s'impose, notamment :

     

    • si la fistule est congénitale ;
    • si elle est provoquée par une maladie chronique comme la maladie de Crohn.

Pour aller plus loin :

 

  • Si vous souhaitez en savoir plus sur la maladie de Crohn, consultez notre page Maladie de Crohn.
  • Tous les troubles digestifs ne cachent pas nécessairement une fistule. Parfois, un facteur externe (virus, repas trop copieux, mal des transports) peut être à la source de ces problèmes.
  • En cas de troubles persistants, assurez-vous d'effectuer les examens médicaux adaptés.
  • Il est important de commencer par identifier les facteurs pouvant être à la source de votre mauvaise digestion. Tenez un journal alimentaire par exemple : il pourra vous aider à détecter une éventuelle intolérance alimentaire.
  • Un ulcère gastrique peut être à l'origine d'une fistule. Consultez notre fiche pratique Soigner un ulcère gastrique.

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Rectite Cytolyse hépatique Diverticule colique Soigner les ulcères gastriques Achalasie Stéatose hépatique Maladie de Hirschsprung Traiter une colopathie fonctionnelle Syndrome de Budd Chiari Éviter les remontées acides après un repas 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Gastrite chronique Ulcère gastrique Gastrite Colite spasmodique Syndrome de Costen Ascaris Bézoard Soigner les vers intestinaux Intolérance au lactose Varices oesophagiennes Vermifuge humain Prolapsus rectal Colite Maladie de Gilbert Dyspepsie Traiter le reflux gastro- œsophagien Encéphalopathie hépatique Traiter un ténia ou ver solitaire Péritonite Cholécystite Kyste hydatique Soigner une gastrite Helicobacter pylori traitement naturel Parasites intestinaux Hernie de la ligne blanche Hernie diaphragmatique Syndrome de Sadam Insuffisance hépatique Ulcère duodénal Stase stercorale Soigner une salmonellose Dissoudre des calculs biliaires Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Traiter les oxyures Intolérance au gluten Cirrhose du foie Hernie hiatale Calcul biliaire traitement naturel Cirrhose biliaire primitive Diverticule de l’oesophage Colopathes Traitement du Clostridium difficile Adénolymphite mésentérique Escherichia coli Atrésie Hernie inguinale et crurale Fissure anale Cysticercose Amibiase Lavage d'estomac Comment soigner l'escherichia coli Clostridium Reflux gastro-oesophagien Fistule anale Parasitoses digestives Occlusion intestinale Colite ischémique Hernie de Bochdalek Hernie ombilicale Lithiase salivaire Dysenterie tropicale Intoxication alimentaire Maladie de Chagas Régime FODMAP Glossodynie Dysenterie Syndrome de Barrett Colon irritable homéopathie Hépatomégalie Calculs biliaires Infarctus mésentérique Gastrite nerveuse Hépatite toxique Angiome du foie Anti-acide Giardiase Maladie coeliaque Bilharziose Mâchoire qui craque Soigner une hernie hiatale naturellement Oesophagite Éventration abdominale MICI Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Enterococcus faecalis Choléra Cholangite Maladie de Caroli Hypertension portale Malabsorption du fer Comment soigner une colopathie naturellement Syndrome d'Ogilvie Rectocolite hémorragique Traiter l'helicobacter pylori Atrésie de l'œsophage Pancréatite aiguë Blanc de l'œil jaune Angiocholite Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Intolérance au glucose Hépatite virale Invagination Atrophie villositaire Typhoïde Spasme œsophagien Traitement de l'intestin irritable Syndrome de Mallory Weiss Sécheresse de la bouche Syndrome dysentérique Syndrome hépato-rénal Appendicite Maladie de Whipple Côlon irritable Ankylostomiase Maladie de Crohn Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Diverticule de Meckel Abcès anal Syndrome de l’intestin irritable Hépatite auto-immune Anomalies de l’œsophage Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir

Ces pros peuvent vous aider