Nausées nocturnes : les comprendre et agir

Sommaire

Les nausées nocturnes font facilement peur. Elles sont douloureuses au point de vous réveiller, mais ce n'est pas forcément le signe qu'elles sont graves.

Voici quelques éléments qui devraient vous permettre d'y voir plus clair.

Nausées nocturnes : qu'est ce que c'est ?

Une personne qui souffre de nausées nocturnes peut avoir la sensation qu'elle va vomir sans le faire pour autant :

  • Elle a mal au cœur, envie de vomir.
  • Ces nausées la réveillent et l'empêchent de se rendormir.
  • Les nausées qui se produisent au cours de la nuit ne sont généralement pas plus graves que celles qui se produisent au cours de la journée. 
  • Mais elles sont fatigantes, peuvent couper l'appétit et devenir vraiment handicapantes.

Ces sensations désagréables peuvent avoir de nombreuses causes, des plus bénignes aux plus graves.

 

Causes des nausées nocturnes

Les nausées nocturnes sont souvent le symptômes de pathologies sans gravité, mais pas toujours.

Si elles persistent, il est important de consulter pour trouver leur origine et s'assurer qu'elles ne sont pas le signe d'une affection grave.

Nausées nocturnes passagères

Si elles sont passagères, ces nausées peuvent être le symptôme d'une mauvaise digestion :

  • Vous avez trop mangé.
  • Vous avez mangé tard et vous vous êtes couché(e) alors que la digestion était en cours.
  • Vous avez mangé quelque chose qui ne vous convenait pas.
  • Vous souffrez d'une intoxication alimentaire.
  • Vous avez attrapé une gastroentérite.

Les nausées nocturnes sont plus fréquentes chez certains personnes :

  • les femmes enceintes
  • les femmes en cours de ménopause ;
  • dans le sillage du syndrome prémenstruel ;
  • chez les personnes qui souffrent de migraines.

 

Nausées liées à une pathologie

Les nausées nocturnes peuvent être :

  • l'un des effets secondaires d'un traitement médical : n'hésitez pas à consulter la notice des médicaments que vous prenez et à avertir votre médecin ;
  • les nausées nocturnes peuvent aussi, dans de rares cas, être l'un des symptômes d'une maladie plus ou moins grave comme une cystite, une hépatite, un ulcère, une méningite, une encéphalite, une insuffisance surrénale, une maladie de Hodgkin, un lymphome gastrique, un cancer, une hypertension intracrânienne, etc.

Nausées nocturnes liées au stress ou à l'angoisse

Le stress peut également être à l'origine de nausées nocturnes :

  • Tout stress induit un changement de comportement de votre corps, qui se met en « mode survie » au détriment du fonctionnement du système immunitaire. Le stress rend donc plus sensible aux maladies.
  • En outre, le stress peut induire des spasmes corporels et bien d'autres réactions corporelles qui visent à décharger l'inquiétude et qui peuvent, à leur tour, susciter des nausées.

Nausées nocturnes : et si c'était une phobie ?

La phobie des nausées porte un nom : c'est l'émétophobie, la peur du vomi :

  • Souvent il s'agit d'une phobie tabou, les personnes qui en souffrent n'osent pas en parler.
  • Elles risquent alors de se replier sur elles-mêmes et peuvent se mettre en danger.
  • Une personnes qui a peur de vomir ressent des nausées psychologiques en cas de stress, d'anxiété ou d'inquiétude. C'est ainsi que le cercle vicieux apparaît et il n'est pas facile d'en sortir.

Quelques remèdes aux nausées nocturnes

Toute nausée persistante doit inciter à consulter un médecin.

Si votre médecin vous assure qu'il s'agit d'une affection bénigne ou liée au stress, vous pouvez tenter différents remèdes qui peuvent donner de bons résultats dans ces cas.

Nausées nocturnes d'origine digestive

En cas de nausées nocturne d'origine digestive, il s'agit de favoriser la digestion par des techniques simples :

  • bien mâcher ;
  • manger longtemps avant de se coucher (pour avoir le temps de digérer avant) ;
  • privilégier des aliments sains et digestes ;
  • faire attention à manger d'abord des aliments qui se digèrent vite (comme les melons, les pastèques, les oranges et les fruits, en général) avant ceux qui se digèrent plus lentement ;
  • boire des tisanes digestives après les repas ;
  • prendre un remède homéopathique.

Nausées nocturnes d'origine psychologique

Si les nausées nocturnes sont un symptôme de stress, d'angoisse ou d'anxiété, plusieurs techniques peuvent vous aider durablement. Ce sont des méthodes thérapeutiques rapides, qui donnent d'excellents résultats.

  • l'hypnose eriksonienne ;
  • l'EMDR (intégration neuroémotionnelle par les mouvements oculaires) ;
  • l'EFT (thérapie du champ mental) ;
  • la méthode TIPI (technique d'identification ds peurs inconscientes).

Pour approfondir le sujet :

  • Les causes des nausées et vomissements ont des origines très différentes, sachez les reconnaître pour mieux les combattre.
  • La digestion est un facteur important de nausées, analyser les différents caractères de la douleur abdominale permet de choisir la réaction la mieux adaptée à la situation.
  • Voici quelques pistes pour mieux comprendre et combattre les effets du stress sur votre digestion.
  • L'émétophobie, comme toute autre phobie, doit être prévenue ou guérie rapidement pour éviter de déclencher un trouble plus important au niveau de l'organisme.

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Cysticercose Atrophie villositaire Gastrite Côlon irritable Giardiase Lithiase salivaire Maladie de Whipple Syndrome de Barrett Anti-acide Ankylostomiase Typhoïde Comment soigner une colopathie naturellement Appendicite Maladie de Caroli Diverticule de l’oesophage Éviter les remontées acides après un repas Soigner les ulcères gastriques Atrésie de l'œsophage Ulcère gastrique Diverticule colique Hernie de Bochdalek Ascaris Cirrhose biliaire primitive Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Stase stercorale Syndrome de Costen MICI Dyspepsie Soigner une hernie hiatale naturellement Hypertension portale Atrésie Intoxication alimentaire Soigner les vers intestinaux Anomalies de l’œsophage Dysenterie tropicale Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Comment soigner l'escherichia coli Bézoard Helicobacter pylori traitement naturel Kyste hydatique Maladie de Gilbert Intolérance au gluten Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Calcul biliaire traitement naturel Choléra Traiter une colopathie fonctionnelle Intolérance au lactose Soigner une salmonellose Syndrome de Budd Chiari Hépatite toxique Cholangite Achalasie Reflux gastro-oesophagien Prolapsus rectal Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Traiter l'helicobacter pylori Colopathes Traitement du Clostridium difficile Invagination Intolérance au glucose Mâchoire qui craque Dysenterie Régime FODMAP 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Hépatite auto-immune Lavage d'estomac Syndrome hépato-rénal Calculs biliaires Infarctus mésentérique Traiter le reflux gastro- œsophagien Maladie de Hirschsprung Encéphalopathie hépatique Pancréatite aiguë Clostridium Syndrome dysentérique Maladie de Chagas Gastrite chronique Traiter un ténia ou ver solitaire Bilharziose Angiocholite Escherichia coli Traitement de l'intestin irritable Colon irritable homéopathie Blanc de l'œil jaune Vermifuge humain Abcès anal Gastrite nerveuse Rectite Traiter les oxyures Diverticule de Meckel Parasites intestinaux Cytolyse hépatique Hernie hiatale Maladie coeliaque Péritonite Enterococcus faecalis Rectocolite hémorragique Syndrome de l’intestin irritable Colite ischémique Cirrhose du foie Hernie diaphragmatique Spasme œsophagien Glossodynie Angiome du foie Insuffisance hépatique Colite Oesophagite Syndrome d'Ogilvie Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Ulcère duodénal Occlusion intestinale Cholécystite Sécheresse de la bouche Syndrome de Sadam Fissure anale Éventration abdominale Malabsorption du fer Parasitoses digestives Maladie de Crohn Amibiase Hépatomégalie Colite spasmodique Varices oesophagiennes Hernie inguinale et crurale Stéatose hépatique Adénolymphite mésentérique Hépatite virale Fistule anale Hernie ombilicale Syndrome de Mallory Weiss Soigner une gastrite Dissoudre des calculs biliaires Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Hernie de la ligne blanche