Usages culinaire et thérapeutique de la monarde

Sommaire

La monarde est une plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées, la famille des menthes. Cette plante est originaire de l'est des États-Unis et fut ensuite importée en Europe.

Elle fut décrite pour la première fois au XVIème siècle par Nicolas Monardes, médecin botaniste espagnol. Elle devint « célèbre » au cours du boycott des importations de thé à Boston en 1773 pendant lequel les colons burent cette plante aussi appelée : « la plante des indiens », ou « thé d'Oswego ».

Il existe différentes espèces décrites, au moins 19 (Revue suisse Vitic. Arboric. Hortic., 2007), les plus connues étant la Monarda Didyma et la Monarda Fistulosa.

 

Utilisations thérapeutiques de la monarde

La monarde a un usage médicinal reconnu depuis plusieurs siècles puisque les Amérindiens se servaient déjà :

  • des feuilles macérées pour le soin des cheveux ;
  • des tisanes pour leurs vertus antiseptiques, stimulantes, diurétiques et sudorifiques.

La monarde est très riche en huiles essentielles, ce qui lui confère des propriétés antibactériennes, antivirales, antifongiques (pour la variété fistulosa, qui contient une forte concentration de géraniol).

Formes et préparations

La monarde est intéressante en tant que :

  • plante entière en phytothérapie ;
  • bourgeon en gemmothérapie ;
  • huile essentielle en aromathérapie.

On peut utiliser les feuilles et fleurs séchées mais aussi l'huile essentielle de monarde.

La monarde s'utilise par exemple sous forme de tisanes, en inhalation ou en huile adoucissante.

 

Utilisation de la monarde en usage interne

Les propriétés de la monarde sont nombreuses :

  • digestives (contre les coliques, les flatulences, les nausées…) ;
  • stimulante de l'appétit ;
  • fébrifuge (qui fait tomber la fièvre) ;
  • de lutter contre les infections de la bouche :
  • antiseptiques (grâce à la présence de thymol) ;
  • analgésiques ;
  • anti-inflammatoires ;
  • antibiotiques ;
  • de lutter contre les affections bronchiques (rhume, toux, maux de gorge…) ;
  • calmantes (insomnie, fragilité nerveuse).

Utilisation externe

Les propriétés de la monarde sont :

  • de lutter contre les dermatites (affections de la peau telles que l'eczéma…) antibactériennes ;
  • de lutter contre les petites blessures.

Utilisations culinaires de la monarde

La monarde est d'abord cultivée pour ses qualités culinaires.

Elle émane des senteurs aromatiques s'apparentant à celles du citron ou de la menthe pour la monarda didyma et au thym pour la monarda fistulosa.

La monarde est une plante que l'on peut utiliser dans son entier (feuilles, tiges, sommités fleuries) et crue ou séchée :

  • Les feuilles et fleurs fraîches ciselées et les pétales peuvent devenir condiment dans les salades, avec les viandes ou même dans les confitures et compotes.
  • Les feuilles sèchesservent à préparer des tisanes, des apéritifs avec du vin blanc par exemple ou du sirop.

Elle est aussi utilisée pour parfumer sels et vinaigrettes.

Les différentes espèces n'ont ni la même saveur ni la même puissance :

  • Il faut éviter l'utilisation de la monarde fistulosa dans les desserts puisqu'elle s'apparente plus au thym par son goût.
  • La monarde didyma, en revanche, est plus douce et de saveur plus citronnée.

En conclusion

La monarde, plante herbacée vivace, est utilisée en cuisine et comme plante médicinale depuis l'époque des Amérindiens.

Cette plante aux nombreuses propriétés thérapeutiques est à utiliser sous des formes très variées, en tisane ou pour agrémenter un plat.

De plus, elle est aussi une très jolie plante d'ornementation avec des fleurs dont les couleurs peuvent aller du blanc au rouge.

Pour approfondir le sujet :

  • Avec ses ravissantes fleurs échevelées, la monarde vous offre ses saveurs et ses parfums puissants une bonne partie de l’année. Aussi bien au jardin d’ornement qu’au jardin d’herbe et au potager. Retrouvez notre fiche plante dédiée !
  • De nombreuses plantes peuvent vous apporter bien-être au quotidien. Zoom sur l'essentiel à savoir sur la phytothérapie.
  • À votre main verte ! Cultiver son potager, c’est semer, planter et avoir le plaisir de voir naître et grandir chaque espèce de son potager, puis c’est récolter ses premiers légumes pour les savourer.

Ces pros peuvent vous aider