Sommaire

 

Souffrir du syndrome du côlon irritable est loin d’être agréable : constipation ou diarrhée, douleurs abdominales… Une seule envie : s’en débarrasser. Heureusement, il existe de nombreux moyens pour atténuer ces symptômes et en venir à bout. L’homéopathie est une des méthodes capables de vous soulager.

On vous en dit plus.

Qu'est-ce que le syndrome du côlon irritable ?

Aussi nommé syndrome de l’intestin irritable ou colopathie fonctionnelle, le syndrome du côlon irritable est un trouble digestif caractérisé par :

  • des sensations douloureuses au ventre ;
  • des diarrhées : elles sont le résultat d'un passage trop rapide des aliments dans le côlon (les contractions et les relâchements des muscles intestinaux sont trop rapides), si bien que le côlon n’a pas le temps d’absorber l’eau contenue dans les aliments ;
  • ou, au contraire, une constipation : lorsque le passage des aliments est trop lent, le côlon absorbe trop de liquide, les selles deviennent dures et sèches.

Le syndrome du côlon irritable est un trouble fréquent, qui est à l’origine de 30 à 50 % des consultations chez un gastro-entérologue. Il est dans la plupart des cas chroniques : les personnes atteintes peuvent connaître des périodes de rémissions dont la durée varie.

Syndrome du côlon irritable : traiter ses symptômes par l'homéopathie

Bien que le syndrome du côlon irritable ne puisse pas être prévenu, il existe des moyens de le soulager et d'en traiter les symptômes.

L'homéopathie en est un. Il est recommandé de demander l’avis d’une personne qualifiée qui pourra prescrire un traitement homéopathique adapté. Voici tout de même quelques pistes :

  • en cas de ballonnements : Carbo vegetabilis 4H, China 5H, Kalium carbonicum 5H ;
  • en cas de maux de ventre : Chamomilla 9H, Colocynthis 5H, Magnesia phosphorica 5H, Dioscorea 5H ;
  • en cas de diarrhées : Aloe 5H, Chelidonium 4H, Natrum sulfuricum 5H, Podophyllum 5H.

En plus des médicaments que le médecin peut prescrire en cas de constipation ou de diarrhée, voici quelques recommandations utiles :

  • augmenter la consommation de fibres ;
  • réduire la consommation de matières grasses ;
  • éviter les boissons gazeuses, l’alcool et le café ;
  • manger régulièrement et bien mastiquer ;
  • boire de l’eau au cours de la journée ;
  • réduire son stress, en pratiquant par exemple le yoga ou la méditation ;
  • consommer des probiotiques sous forme de suppléments ou d’aliments ;
  • consommer des graines de lin, de la menthe poivrée.

Pour approfondir le sujet :

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Diverticule colique Abcès anal Intoxication alimentaire Soigner les ulcères gastriques Soigner une gastrite Pancréatite aiguë Appendicite Angiome du foie Prolapsus rectal Intolérance au lactose Bilharziose Anti-acide Maladie de Crohn Syndrome de l’intestin irritable Fissure anale Anomalies de l’œsophage Ulcère duodénal Achalasie Lithiase salivaire Traitement du Clostridium difficile Dissoudre des calculs biliaires Reflux gastro-oesophagien Hépatite toxique Dysenterie tropicale Angiocholite Helicobacter pylori traitement naturel Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Maladie de Whipple Soigner une hernie hiatale naturellement Diverticule de Meckel Maladie de Gilbert Vermifuge humain Sécheresse de la bouche Fistule anale Gastrite Clostridium Soigner les vers intestinaux Hépatite auto-immune Hernie ombilicale Rectocolite hémorragique Traiter l'helicobacter pylori Enterococcus faecalis Syndrome hépato-rénal Colite spasmodique Encéphalopathie hépatique Lavage d'estomac MICI Hépatomégalie Rectite Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Maladie coeliaque Comment soigner l'escherichia coli Péritonite Glossodynie Soigner une salmonellose Intolérance au gluten Hernie inguinale et crurale Atrésie de l'œsophage Traiter une colopathie fonctionnelle Typhoïde Escherichia coli Giardiase Parasites intestinaux Cholangite Maladie de Chagas Traitement de l'intestin irritable Diverticule de l’oesophage Cirrhose biliaire primitive Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Malabsorption du fer Ankylostomiase Hernie diaphragmatique Colopathes Insuffisance hépatique Gastrite nerveuse Maladie de Caroli Cirrhose du foie Dyspepsie Choléra Bézoard Hernie de Bochdalek Syndrome de Barrett Hépatite virale Blanc de l'œil jaune Varices oesophagiennes Adénolymphite mésentérique Colite Occlusion intestinale Dysenterie Hypertension portale Ulcère gastrique Éviter les remontées acides après un repas Colon irritable homéopathie Maladie de Hirschsprung Parasitoses digestives Côlon irritable Gastrite chronique Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Kyste hydatique Calculs biliaires Syndrome dysentérique Colite ischémique Traiter un ténia ou ver solitaire Infarctus mésentérique Comment soigner une colopathie naturellement Traiter les oxyures 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Syndrome d'Ogilvie Syndrome de Budd Chiari Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Mâchoire qui craque Atrésie Stase stercorale Atrophie villositaire Cysticercose Traiter le reflux gastro- œsophagien Intolérance au glucose Oesophagite Invagination Cytolyse hépatique Amibiase Hernie hiatale Syndrome de Mallory Weiss Syndrome de Sadam Syndrome de Costen Régime FODMAP Cholécystite Spasme œsophagien Hernie de la ligne blanche Ascaris Éventration abdominale Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Calcul biliaire traitement naturel Stéatose hépatique