Sommaire

Dans la famille des parasitoses intestinales pas très ragoûtantes, je demande : l'ascaridiose ! Ce qu'on pourrait prendre pour le nom d'une jolie fleur n'est autre qu'un gentil petit ver qui migre dans le tube digestif de l'homme. Si elle n'est pas grave, cette maladie peut être toutefois désagréable.

Faisons le point sur ces vers qui n'ont rien de poétique.

Ascaridiose : qu'est-ce que c'est ?

L'ascaridiose est une maladie parasitaire causée par le plus grand des vers ronds susceptibles d'infecter l'être humain : l'ascaris.

Sous sa forme adulte, l'ascaris ressemble à un ver de terre commun (Lumbricus terrestris), sans pour autant être de la même famille.

Il peut atteindre plusieurs dizaines de centimètres et évolue principalement dans l’intestin grêle. C'est un ver cosmopolite blanc rosé, de 15 cm (mâle) à 20 cm (femelle).

La contamination se fait par ingestion d'œufs (éliminés dans les selles) dans l'eau ou les aliments souillés.

Symptômes de l'ascaridiose

Il existe différents symptômes en fonction du stade de croissance du ver :

  • Les vers larvaires se développent dans le tube digestif et migrent vers les poumons, puis remontent dans les bronches et repassent dans le tube digestif. Les premiers signes sont une toux ou encore de la fièvre.
  • Lors de la phase adulte apparaissent des nausées, de la diarrhée, des douleurs abdominales, une perte de l'appétit.

Dans la majorité des cas, les conséquences ne sont pas graves. Cependant, lorsqu'une grande quantité de vers sont présents dans le tractus intestinal (plusieurs centaines parfois) une occlusion peut se produire, avec des conséquences extrêmement sévères, en particulier chez l'enfant.

Les ascaris peuvent aussi migrer vers le pancréas et la vésicule biliaire, et ainsi bloquer les voies d'écoulement (angiocholite ou inflammation aiguë des canaux biliaires du foie).

Diagnostic et traitement de l'ascaridiose

Devant l'apparition de certains symptômes, on pratiquera certains examens :

  • un interrogatoire clinique, afin de savoir si vous avez séjourné dans un zone infestée ;
  • un ascaris adulte sera facilement identifiable du fait de sa taille et le diagnostic pourra être obtenu lors de l'analyse des selles (souvent deux mois après la contamination).

Le traitement principal sera médicamenteux et très efficace. On utilisera de préférence des benzimidazolés :

  • Flubendazole (Fluvermal®), comprimé ou suspension : 1 comprimé dosé à 100 mg matin et soir, pendant 3 jours.
  • Albendazole (Zentel®), comprimé ou suspension : 400 mg en cure unique.

L’ascaridiose étant une maladie essentiellement liée au risque dit « fécal » on observera donc certaines règles d'hygiène :

  • construction de latrines (toilettes) ;
  • traitement des eaux usées ;
  • traitement des eaux de boisson ;
  • lutte contre les mouches.

Pour en savoir plus :

  • Faisons le point sur les parasitoses digestives.
  • L'examen des selles fournit divers renseignements sur la digestion ou les maladies du tube digestif.
  • Les polypes intestinaux sont des tumeurs bénignes qui siègent sur la muqueuse du côlon. Le polype est unique dans la majorité des cas, mais leur nombre peut dépasser la centaine chez certains sujets.

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Spasme œsophagien Intolérance au gluten Hernie de Bochdalek Traiter les oxyures Cholangite Colon irritable homéopathie Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Anomalies de l’œsophage Giardiase Typhoïde Prolapsus rectal Colite spasmodique Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Helicobacter pylori traitement naturel Ulcère gastrique Intolérance au lactose Atrésie Stéatose hépatique Angiome du foie Hernie inguinale et crurale Péritonite Hernie de la ligne blanche Anti-acide Hernie hiatale Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Cirrhose biliaire primitive Lavage d'estomac Traitement du Clostridium difficile Intolérance au glucose Invagination Hépatite toxique Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Traiter une colopathie fonctionnelle Dyspepsie Intoxication alimentaire Maladie de Chagas Parasitoses digestives Colite Côlon irritable Bézoard Soigner les ulcères gastriques Hernie ombilicale Soigner une salmonellose Reflux gastro-oesophagien Traiter un ténia ou ver solitaire Escherichia coli Colopathes Sécheresse de la bouche Cholécystite Ascaris Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Syndrome de Budd Chiari Rectite Syndrome de Barrett Lithiase salivaire Dysenterie Cirrhose du foie Cytolyse hépatique Syndrome dysentérique Dissoudre des calculs biliaires Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Soigner une gastrite Varices oesophagiennes Syndrome de Sadam Enterococcus faecalis Angiocholite Syndrome d'Ogilvie Insuffisance hépatique Hépatomégalie Syndrome de Costen Abcès anal Atrophie villositaire Occlusion intestinale Amibiase Blanc de l'œil jaune Calculs biliaires Parasites intestinaux Syndrome de l’intestin irritable Clostridium Diverticule de l’oesophage Éviter les remontées acides après un repas 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Maladie coeliaque Gastrite chronique Gastrite Stase stercorale Diverticule de Meckel Pancréatite aiguë Traiter le reflux gastro- œsophagien Syndrome hépato-rénal Dysenterie tropicale Choléra Mâchoire qui craque Ankylostomiase Gastrite nerveuse Infarctus mésentérique Rectocolite hémorragique Hépatite auto-immune Traiter l'helicobacter pylori Hépatite virale Oesophagite Hypertension portale Vermifuge humain Achalasie Comment soigner une colopathie naturellement Maladie de Whipple Comment soigner l'escherichia coli Maladie de Gilbert Soigner une hernie hiatale naturellement Hernie diaphragmatique Éventration abdominale Maladie de Crohn Calcul biliaire traitement naturel Maladie de Caroli Encéphalopathie hépatique Traitement de l'intestin irritable MICI Atrésie de l'œsophage Maladie de Hirschsprung Ulcère duodénal Glossodynie Fistule anale Soigner les vers intestinaux Colite ischémique Diverticule colique Cysticercose Syndrome de Mallory Weiss Bilharziose Régime FODMAP Adénolymphite mésentérique Kyste hydatique Malabsorption du fer Fissure anale Appendicite