Sommaire

Le séné est une plante médicinale utilisée depuis plusieurs siècles comme laxatif. Il est très efficace mais peut aussi entraîner des effets indésirables et possède de nombreuses contre-indications et interactions avec des médicaments. Il faut être prudent lors de son utilisation !

Le point sur le séné dans notre article.

Séné : caractéristiques de cette plante

Le séné, Senna alexandrina ou Cassia angustifolia se présente sous la forme d'un buisson étalé, de la famille des Fabacées (légumineuses). Les feuilles sont glabres et possèdent de 3 à 6 folioles. Elles ont une odeur de cacahuète lorsqu'on les frotte. Les fleurs jaunes, grandes de 3 cm, sont regroupées en épis denses. Elles donnent des gousses plates et membraneuses qui s'ouvrent par deux valves et renferment des graines toxiques. Le séné pousse en Afrique, au Moyen-Orient et en Inde, mais on peut le retrouver dans plusieurs régions du monde.

Originaire du Yémen et de Somalie, le séné est utilisé depuis des siècles. Son nom est tiré de l'arabe « sana ». En Europe, il est utilisé comme laxatif depuis la Renaissance. Il est aujourd'hui cultivé en Inde pour ses feuilles et ses gousses.

Utilisation du séné

Propriétés du séné

Ses gousses et ses feuilles sont utilisées comme laxatif. Il est indiqué lors de constipations occasionnelles chez les adultes et pour lutter contre les hémorroïdes.

Contre-indications

Le séné est contre-indiqué pour les personnes suivantes :

  • les jeunes enfants de moins de 12 ans,
  • les personnes qui souffrent d'inflammation du côlon,
  • les personnes qui souffrent de troubles cardiaques,
  • les personnes qui souffrent de maux intestinaux d'origine inconnue,
  • les personnes souffrant de déshydratation,
  • les femmes enceintes et allaitantes.

Interactions

Le séné interagit avec de nombreux médicaments dont :

  • des médicaments utilisés pour soigner les troubles cardiaques,
  • des médicaments qui traitent l'insuffisance rénale,
  • les pilules contraceptives, qui peuvent devenir inefficaces.

Effets indésirables du séné

Le séné peut avoir des effets irritants. On peut alors l'associer à la camomille ou au fenouil pour limiter ces effets. La prise de séné peut aussi être associée à :

  • une perte de certains minéraux,
  • des crampes gastro-intestinales,
  • des diarrhées,
  • des troubles du rythme cardiaque (dus à la perte de potassium).

Préparation du séné

Avant toute utilisation, demandez l'avis de votre médecin.

La dose peut dépendre de la concentration de la plante en sennosides. Demandez l'avis d'un professionnel. On l'utilise en infusion :

  • Feuilles : 0,5 à 2 g de feuilles dans de l'eau tiède pendant 10 min, prendre une tasse matin et soir.
  • Gousses : 1/2 cuillère à thé rase de gousses en poudre dans 150 mL d'eau tiède, prendre une tasse le matin et le soir.

Ne prolongez pas le traitement au-delà de 10 jours, et ne l'utilisez pas en même temps que d'autres plantes aux propriétés laxatives.

Autres plantes aux propriétés laxatives

De nombreuses plantes possèdent également des propriétés laxatives. Parmi elles, on trouve : l'aloès, les graines de lin, le psyllium, le rhubarbe de Chine, le cascara, le boldo.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider