Sommaire

Le radis noir est un allié idéal pour les personnes qui ont un foie paresseux.

En effet, il est indiqué dans le traitement des troubles hépatiques. En cure après une période de fête, il permet de détoxifier l'organisme. Le point dans la suite de notre article.

Présentation du radis noir

Le radis noir, Raphanus sativus var. niger, appartient à la famille des Brassicacées (anciennement Crucifères) :

  • C'est une racine pivotante très proche de son cousin le radis rose, Raphanus sativus, qui a cependant des propriétés médicinales moins marquées.
  • Le plant du radis noir se cultive de mai à août et peut atteindre 1 m de haut.
  • Le radis noir peut mesurer jusqu'à 50 cm de long. Il possède une peau noire et une chair blanche à l'intérieur.

 

Radis noir, ami du foie

Parmi ses nombreuses propriétés (antiseptique, fortifiant…), le radis noir est particulièrement efficace pour aider le foie :

  • Il tonifie le foie.
  • Il est cholérétique. Son action dans l'organisme stimule la production et la sécrétion de la bile par le foie, ce qui permet une meilleure élimination des toxines dans le foie. La production de bile favorise ainsi la digestion et l'élimination de l'excès de cholestérol.
  • Il est utilisé en cas de colique hépatique ou de crise du foie, et soigne les migraines d'origine hépatique et d'autres symptômes liés à un dysfonctionnement du foie.

Quand consommer du radis noir pour soigner son foie ?

Le radis noir peut être utilisé après les fêtes, lorsque l'alimentation riche en glucides, lipides et alcool surcharge le foie.

Certains signes peuvent également signaler un besoin de détoxication du foie :

  • somnolences postprandiales ;
  • migraines ;
  • mauvaise haleine ;
  • nausées...

Le radis noir se consomme aussi dans l'alimentation générale, inutile d'avoir des problèmes de foie pour profiter de ce légume !

Sous quelle forme utiliser le radis noir ?

S'il est cueilli dans votre jardin ou acheté frais, le radis noir peut se consommer sous forme de jus ou de sirop. La peau se consomme lorsqu'il est bien lavé. Cependant, il est préférable de peler les radis noirs s'ils ne sont pas issus d'agriculture biologique.

Laissez dégorger des rondelles de radis noir avec du sucre de canne pendant un jour, ou passez simplement vos radis au blender pour en consommer le jus. Prenez 1 cuillère à soupe de radis noir 2 à 6 fois par jour durant 10 à 20 jours pour faire une cure.

Le radis noir se trouve également dans le commerce sous forme d'ampoules buvables, de gélules de poudre ou de sirop.

Précautions, contre-indications et effets indésirables du radis noir

Le radis noir est contre-indiqué en cas :

  • d'obstruction des voies biliaires (calculs biliaires) ;
  • d'ulcère de l'estomac ;
  • de gastrite ;
  • de pathologies qui affectent la thyroïde.

Ne dépassez pas 100 ml de jus de radis noir par jour, ou la dose recommandée en cas d'achat dans le commerce.

La prise régulière de radis noir peut avoir des effets indésirables comme des troubles gastro-intestinaux, des brûlures et aigreurs d'estomac et des réactions cutanées. Dans le cas de brûlures et aigreurs d'estomac, consommer le radis noir avec un peu d'huile d'olive peut minimiser les effets.

Il n'existe pas d’interaction connue avec des médicaments. Il faut cependant rester prudent et demander l'avis d'un médecin avant toute automédication.

Approfondissons ce sujet ensemble :

Ces pros peuvent vous aider