Sommaire

Les selles blanches (appelées aussi selles décolorées) sont des selles apparaissant anormalement plus claires.

Les selles blanches sont un signe clinique pouvant faire évoquer différentes maladies, parfois graves. Les causes possibles sont multiples et leur traitement dépendra de leur cause. Le point.

Mécanismes des selles blanches

La bilirubine, pigment provenant de la dégradation de l’hémoglobine des globules rouges, est à l’origine de la couleur marron des selles.

L’absence de sécrétion dans les voies biliaires et l’intestin grêle de ce pigment sous forme de stercobiline est responsable de la décoloration des selles.

Toute maladie, constituant un obstacle complet sur les voies biliaires (appelée aussi cholestase extra hépatique car située en dehors du foie) et empêchant la sécrétion de stercobiline dans l’intestin, peut être responsable des selles blanches.

Selles blanches : causes et signes cliniques

Le cancer de la tête pancréas (ou adénocarcinome de la tête du pancréas) :

  • C'est un cancer plus fréquent chez l’homme que chez la femme, pouvant survenir dès l’âge de 40 ans, découvert le plus souvent à un stade tardif (existence de métastases notamment au niveau du foie) rendant son pronostic sombre.
  • Perte d’appétit, amaigrissement important et fatigue associés à un ictère (coloration jaune des téguments et des muqueuses) et un prurit (démangeaisons) sont les principaux signes cliniques observés.

D’autres cancers, notamment le cancer du hile du foie ou le cancer des voies biliaires peuvent être également responsables de selles blanches en constituant un obstacle complet au bon écoulement de la stercobiline dans l’intestin.

Les calculs se formant dans les voies biliaires (aussi appelés lithiase du canal cholédoque) :

  • Les signes cliniques sont dominés par un ictère, des douleurs abdominales et une fièvre.
  • Prurit, selles blanches, ictère et urines foncées sont retrouvés.
  • Le risque évolutif d’une lithiase du canal cholédoque est la survenue d’une angiocholite aiguë c’est-à-dire une infection bactérienne des voies biliaires pouvant évoluer vers une septicémie (il s'agit de la complication la plus grave des infections).

D’autres causes plus rares pouvant constituer des obstacles sur les voies biliaires peuvent être une cause des selles blanches :

  • une cholangite sclérosante primitive (maladie inflammatoire) ;
  • un cholangiocarcinome ;
  • une compression extrinsèque des voies biliaires par des adénopathies volumineuses (gros ganglions) ;
  • un ampullome watérien ;
  • une compression des voies biliaires par un cancer anatomiquement proche ;
  • certaines parasitoses (ascaris, kyste hydatique du foie), caillot sanguin.

Traitement des selles blanches

Devant des selles blanches, le médecin prescrit :

  • un dosage de la bilirubine conjuguée (appelée aussi bilirubine directe), retrouvé anormalement élevé ;
  • un dosage des phosphatases alcalines et des gamma-GT (gamma glutamyl transférase), témoin de l’obstacle siégeant sur les voies biliaires ;
  • une échographie de l’abdomen : examen simple et sans risque permettant de visualiser la dilatation des voies biliaires en amont de l’obstacle ;
  • un scanner abdomino-pelvien permettant de préciser la cause responsable de l’obstacle sur la voie biliaire principale.

Le traitement est avant tout celui de la cause.

Lorsqu’il est possible, le traitement de la cholestase fait appel à la chirurgie permettant de rétablir l'écoulement de la bile à partir du foie vers l’intestin. En fonction des causes, ce traitement peut être mis en place dans l’urgence.

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

MICI Escherichia coli Hernie de Bochdalek Hépatite toxique Hernie inguinale et crurale Hernie diaphragmatique Ascaris Ankylostomiase Ulcère gastrique Angiome du foie Régime FODMAP Diverticule de l’oesophage Traiter un ténia ou ver solitaire Stéatose hépatique Maladie coeliaque Appendicite Achalasie Stase stercorale Lavage d'estomac Atrésie de l'œsophage Calculs biliaires 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Pancréatite aiguë Cirrhose du foie Intolérance au gluten Traiter le reflux gastro- œsophagien Blanc de l'œil jaune Hernie ombilicale Hernie hiatale Hypertension portale Syndrome hépato-rénal Intoxication alimentaire Soigner une gastrite Sécheresse de la bouche Gastrite Maladie de Caroli Soigner les vers intestinaux Maladie de Crohn Intolérance au lactose Syndrome de Costen Glossodynie Hernie de la ligne blanche Parasites intestinaux Diverticule de Meckel Diverticule colique Péritonite Occlusion intestinale Bézoard Colite ischémique Calcul biliaire traitement naturel Infarctus mésentérique Giardiase Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Ulcère duodénal Rectite Maladie de Gilbert Anomalies de l’œsophage Malabsorption du fer Prolapsus rectal Parasitoses digestives Lithiase salivaire Syndrome dysentérique Syndrome de Sadam Typhoïde Soigner les ulcères gastriques Soigner une salmonellose Traiter une colopathie fonctionnelle Cytolyse hépatique Fistule anale Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Syndrome de Mallory Weiss Hépatite virale Syndrome d'Ogilvie Traitement de l'intestin irritable Colite spasmodique Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Maladie de Chagas Côlon irritable Abcès anal Rectocolite hémorragique Colopathes Intolérance au glucose Anti-acide Traiter les oxyures Reflux gastro-oesophagien Enterococcus faecalis Encéphalopathie hépatique Maladie de Hirschsprung Comment soigner l'escherichia coli Gastrite nerveuse Atrésie Syndrome de Budd Chiari Cysticercose Atrophie villositaire Amibiase Varices oesophagiennes Fissure anale Dissoudre des calculs biliaires Traitement du Clostridium difficile Gastrite chronique Traiter l'helicobacter pylori Dysenterie Dyspepsie Adénolymphite mésentérique Mâchoire qui craque Dysenterie tropicale Syndrome de l’intestin irritable Spasme œsophagien Éviter les remontées acides après un repas Soigner une hernie hiatale naturellement Invagination Hépatite auto-immune Syndrome de Barrett Clostridium Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Cirrhose biliaire primitive Helicobacter pylori traitement naturel Cholécystite Éventration abdominale Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Colite Colon irritable homéopathie Comment soigner une colopathie naturellement Choléra Vermifuge humain Cholangite Oesophagite Hépatomégalie Maladie de Whipple Angiocholite Bilharziose Insuffisance hépatique Kyste hydatique