Sommaire

La digestion est un processus complexe qui consiste à dégrader les aliments dans l’appareil digestif pour les transformer en substances plus simples que l’organisme pourra absorber. Le suc digestif jour un rôle important dans ce travail.

Toutes les infos dans notre article.

Suc digestif : qu’est-ce que c’est ?

Le suc digestif désigne les substances produites par les organes de l’appareil digestif et qui permettent de digérer les aliments :

  • Il assure la décomposition chimique des aliments.
  • Il transforme les macromolécules en molécules simples et assimilables par l’organisme.
  • Il comprend : le suc gastrique, le suc pancréatique, le suc intestinal.

Pour assurer la dégradation des macromolécules (protéines, lipides, glucides) en nutriments assimilables par l’organisme (acides aminés, acides gras, glucose), le suc intestinal utilise des enzymes :

  • Les enzymes sont des protéines dont l’activité dépend de la température et de l’acidité du milieu dans lequel elles se trouvent.
  • Elles jouent le rôle de catalyseur en permettant ou en accélérant les réactions chimiques.
  • Elles sont également présentes dans deux liquides qui jouent un rôle important dans la digestion :
    • La salive, produite par les glandes salivaires présentes dans la bouche. En se mélangeant aux aliments, elle forme le « bol alimentaire ».
    • La bile, produite par le foie de manière continue. Elle neutralise l’acidité du bol alimentaire à la sortie de l’estomac (le chyme) et le transforme en liquide (le chyle) pour favoriser son absorption intestinale.

 

Rôle et action des sucs digestifs

La digestion comprend un ensemble de transformations mécaniques et chimiques. Durant ce processus, les aliments suivent un long parcours et transitent à travers plusieurs organes. Chacun de ces organes produit un suc particulier contenant des enzymes qui agissent de manière ciblée sur les molécules.

Suc gastrique

Il est produit par l’estomac, et plus précisément par des glandes situées au niveau de la paroi de l’estomac :

  • Sa sécrétion et sa composition varient en 24 heures, avec un fort débit et une plus forte acidité lors de la digestion.
  • Il sert à dénaturer les protéines contenues dans le bol alimentaire.
  • Il contient plusieurs enzymes, dont :
    • La pepsine, qui dégrade des protéines comme l’albumine.
    • La rennine et la lipokinase, qui permettent la digestion du lait chez les nourrissons.

Suc pancréatique

Il est produit par le pancréas :

  • Il contient des enzymes inactives, mais qui seront activées dans l’intestin, de l’eau et des électrolytes.
  • Ces enzymes serviront à dégrader les lipides, l’amidon ou encore l’ADN.
  • C’est le plus important des sucs digestifs en raison de la diversité des enzymes qu’il contient, qui lui permettent de dégrader pratiquement toutes les substances organiques du bol alimentaire, à l’exception de la cellulose.

Suc intestinal

Il est produit par l’intestin grêle :

  • Il termine la dégradation des molécules.
  • Il transporte les nutriments du chyme en vue de leur absorption.
  • Il contient une substance épaisse appelée « mucus », qui protège la paroi de la muqueuse gastrique contre l’acidité du chyme.

Pour aller plus loin :

  • Nausée, douleur abdominale, ballonnement ou encore diarrhée… la liste des troubles digestifs est longue. On vous la détaille.
  • La pancréatite aiguë est une inflammation souvent bénigne du pancréas, mais dont les complications peuvent être graves. On vous en dit plus sur cette maladie.
  • L’aigreur d’estomac, de quoi s’agit-il ? Quelles sont ses causes et comment évolue-t-elle ? On vous explique.