Sommaire

L'angiocholite est l'une des complications possibles liées à la présence de calculs biliaires. Pour éviter que cette infection ne se propage à l'ensemble de l'organisme, il est indispensable de la traiter en urgence.

Zoom sur l'angiocholite, ses causes et le traitement adapté à cette pathologie.

Définition de l'angiocholite

L'angiocholite est une affection sévère, qui survient lors d'une infection des voies biliaires. Pour rappel, la bile est un liquide visqueux de couleur jaune-vert produit par le foie. Elle est stockée au niveau de la vésicule biliaire et est mobilisée au moment de la digestion.

Des canaux acheminent la bile du foie à l'intestin grêle : on les appelle les voies biliaires. Lorsqu'un obstacle s'oppose à sa circulation au sein de ceux-ci, le liquide ne peut plus s'écouler.

Il stagne et devient alors un milieu propice aux développement de bactéries : c'est l'angiocholite. Les microbes incriminés ont une origine intestinale, il s'agit par exemple d'Escherichia coli, de Klebsiella pneumonia, de Pseudomonas aeruginosa...

Angiocholite : quelles causes ?

Plusieurs éléments peuvent être responsables de l'obstruction des voies biliaires :

  • dans la grande majorité des cas, il s'agit d'une lithiase biliaire (un « calcul »), petit amas solide qui se forme dans la vésicule biliaire et migre dans un canal, au sein duquel il se coince ;
  • le développement de tumeurs cancéreuses, au niveau des voies biliaires en elles-mêmes ou du pancréas, du foie ou de l'intestin, qui compriment les canaux ;
  • une chirurgie préalable des voies biliaires, qui a entrainé un rétrécissement de celles-ci ;
  • de façon exceptionnelle dans notre pays, la présence de parasites (Echinococcus granulosus, Ascaris...).

Symptômes liés à une angiocholite

L'infection de la bile entraîne une inflammation des parois des voies biliaires. L'angiocholite s'accompagne d'une succession de symptômes, en moins de deux jours :

  • tout d'abord une douleur très vive au niveau du foie et de la vésicule biliaire, au niveau de l'hypochondre droit, c'est-à-dire sous la dernière côte. Cette douleur peut irradier vers les omoplates ;
  • puis survient brutalement une fièvre importante (39 à 40 °C), souvent accompagnée de frissons ;
  • enfin, un ictère : la peau prend une coloration jaunâtre.

La situation doit rapidement être maitrisée pour éviter les complications : septicémie, insuffisance rénale, développement d'abcès au niveau du foie... Le pronostic vital du patient est engagé, il s'agit d'une urgence médicale.

Traitement à suivre en cas d'angiocholite

Pour restaurer la circulation de la bile

L'un des objectifs du traitement est d'éliminer l'obstacle et d'évacuer la bile infectée. Pour y parvenir, on recourt le plus souvent à une Cholangio-Pancréatographie Rétrograde par voie Endoscopique (CPRE).

Cette intervention se déroule sous anesthésie générale et consiste à introduire un duodénoscope par la bouche, puis de descendre jusqu'au duodénum, la première partie de l'intestin grêle. Il est ainsi possible d'éliminer le calcul responsable de l'angiocholite sans passer par une opération chirurgicale plus lourde.

Traitement pour éliminer les microbes

À partir d'un prélèvement sanguin chez le patient, la bactérie responsable de l'infection est identifiée (hémoculture) et sa sensibilité aux antibiotiques établie afin de choisir la molécule la plus adaptée. Souvent, deux antibiotiques sont associés afin d'optimiser la réussite du traitement.

L'antibiothérapie est administrée par voie intraveineuse, pendant 5 jours au maximum. Les molécules généralement utilisées sont : les céphalosporines, les aminosides, les quinolones.

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Ulcère duodénal Traiter le reflux gastro- œsophagien Bézoard Pancréatite aiguë Maladie de Gilbert Diverticule de Meckel Blanc de l'œil jaune Cytolyse hépatique Hypertension portale Adénolymphite mésentérique Cysticercose Escherichia coli Intoxication alimentaire Cirrhose biliaire primitive Kyste hydatique Appendicite Traitement du Clostridium difficile MICI Lavage d'estomac Oesophagite Péritonite Angiome du foie Éventration abdominale Infarctus mésentérique Hépatomégalie Traiter une colopathie fonctionnelle Clostridium Colite spasmodique Lithiase salivaire Hépatite toxique Dysenterie Syndrome de Sadam Intolérance au glucose Ankylostomiase Atrésie de l'œsophage Maladie de Whipple Spasme œsophagien Fistule anale Calculs biliaires Hernie hiatale Atrophie villositaire Hernie de Bochdalek Cholangite Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Soigner une gastrite Ascaris Choléra Hernie inguinale et crurale Helicobacter pylori traitement naturel Syndrome de Mallory Weiss Maladie de Chagas Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Éviter les remontées acides après un repas Syndrome hépato-rénal Hernie diaphragmatique Invagination Stéatose hépatique Hernie ombilicale Glossodynie Traiter un ténia ou ver solitaire Gastrite Syndrome de Costen Vermifuge humain Achalasie Côlon irritable Bilharziose Maladie de Caroli Colite Varices oesophagiennes Soigner une salmonellose Dissoudre des calculs biliaires Dyspepsie Maladie de Crohn Traiter l'helicobacter pylori Mâchoire qui craque Angiocholite Diverticule colique Régime FODMAP Syndrome de Budd Chiari Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Intolérance au gluten Anomalies de l’œsophage Hépatite auto-immune Giardiase 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Occlusion intestinale Syndrome de Barrett Rectocolite hémorragique Comment soigner une colopathie naturellement Amibiase Rectite Anti-acide Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Traiter les oxyures Stase stercorale Hépatite virale Colopathes Soigner les ulcères gastriques Syndrome d'Ogilvie Atrésie Reflux gastro-oesophagien Parasites intestinaux Sécheresse de la bouche Prolapsus rectal Syndrome dysentérique Traitement de l'intestin irritable Intolérance au lactose Calcul biliaire traitement naturel Syndrome de l’intestin irritable Colon irritable homéopathie Maladie de Hirschsprung Soigner les vers intestinaux Parasitoses digestives Ulcère gastrique Cholécystite Insuffisance hépatique Abcès anal Enterococcus faecalis Malabsorption du fer Dysenterie tropicale Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Gastrite chronique Comment soigner l'escherichia coli Typhoïde Gastrite nerveuse Maladie coeliaque Fissure anale Soigner une hernie hiatale naturellement Cirrhose du foie Diverticule de l’oesophage Hernie de la ligne blanche Colite ischémique Encéphalopathie hépatique