Sommaire

Maladie carentielle en vitamine B12 et en acide folique, la macrocytose est la conséquence de plusieurs paramètres qui vont d'une alimentation mal équilibrée à un problème gastro-intestinal en passant par des problèmes d'alcoolisme.

Quelles sont les causes, quels sont les symptômes et comment traiter une macrocytose ? Réponses maintenant !

Causes d'une macrocytose

Le terme est issu du grec makros qui signifie grand, et kutos qui signifie cellule. Une macrocytose se définit comme une élévation du volume globulaire moyen au-delà de 100 μ3, et donc par la présence de globules rouges de taille supérieure à la normale (au delà de 7 micromètres de diamètre).

L'apparition d'une macrocytose peut résulter de plusieurs causes telles que :

  • une anémie de Biermer ;
  • une muqueuse gastrique altérée ;
  • un alcoolisme chronique ;
  • un problème pancréatique ;
  • une carence en vitamines B12 ou B9 (acide folique) ;
  • une anomalie de la moelle osseuse.

Cependant la présence d’une macrocytose, et surtout d’une anémie macrocytaire, témoigne surtout de réserves vitaminiques insuffisantes.

Macrocytose : différents symptômes

Il est courant chez les personnes atteintes de macrocytose qu'aucun de symptôme ne soit perceptible, ceux-ci se confondant avec des symptômes banals que l'on retrouve dans certaines autres maladies bénignes.

Cependant, la macrocytose ou anémie macrocytaire présente en général les symptômes suivants :

  • une grosse fatigue ;
  • un essoufflement ;
  • une douleur au niveau de la langue ;
  • des lèvres gercées ;
  • une perte de poids.

Ces signes, si l'on n'y prête pas attention assez tôt peuvent entraîner des nombreuses complications : certaines atteintes neurologiques, quelques modifications de l'humeur et de la personnalité, des pertes de mémoire, des hallucinations jusqu'à une démence.

Diagnostics et traitements liés à la macrocytose

La carence en vitamines est de plus en plus souvent diagnostiquée chez des malades asymptomatiques, à l’occasion d’un hémogramme ou NFS (numération formule sanguine).

Des examens complémentaires seront ensuite effectués :

  • un myélogramme : il recherchera des anomalies de la moelle osseuse et la présence de mégaloblastes (anomalie de croissance des globules rouges) ;
  • un dosage vitaminique (en B12 et folates).

Le traitement de la macrocytose aujourd'hui consiste en un interrogatoire poussé combiné aux examens pré-cités. Les carences en vitamines B12 et folates sont souvent la conséquence :

  • d'une consommation insuffisante en légumes verts, fruits frais et secs, pain et levures ;
  • d'une ébullition prolongée des aliments, qui détruit la majorité des folates alimentaires ;
  • de sujets âgés dénutris ou ayant des problèmes dentaires ;
  • de sujets alcooliques.

Le déficit en Vitamines B12 requiert des injections quotidiennes de 1 000 mg pendant un mois, puis des injections mensuelles ou bimensuelles. Le déficit en folates par des injections quotidiennes pendant environ deux mois.

Pour toute question sur votre l'équilibrage de votre régime alimentaire et les ressources naturelles en acide folique et vitamine B12, consultez votre médecin qui pourra le cas échéant, vous orienter vers un nutritionniste.

Pour approfondir :