Sommaire

Vous avez des douleurs dans le bas ventre et souffrez de diarrhée ou de constipation ? C’est peut-être une colite spasmodique.

De quoi s’agit-il exactement ? Pourquoi survient-elle et comment s’en débarrasser ? On vous explique tout !

Colite spasmodique : qu’est-ce que c’est ?

La colite spasmodique désigne une pathologie du côlon, les femmes en sont plus touchées que les hommes :

  • il s’agit d’un trouble de la motricité et de la sensibilité du côlon ;
  • celui-ci se contracte, se détend, se spasme de manière non harmonieuse ;
  • résultat, le transit est anormal.

Symptômes de la colite spasmodique

D’un individu à l’autre, les manifestations de la colite spasmodique changent. Citons tout de même les signes suivants :

  • des douleurs dans le bas ventre (ou spasmes douloureux), qui peuvent être aggravées le matin et qui sont atténuées par la défécation ;
  • des ballonnements, des flatulences qui sont souvent déclenchées par certains aliments irritants ;
  • des troubles du transit, avec des diarrhées ou des constipations dues aux spasmes intestinaux :
    • quand le spasme survient avant le repas, il empêche le passage du bol alimentaire et induit alors une constipation,
    • si le spasme se produit après le repas, il chasse le bol alimentaire et provoque une diarrhée ;
  • des envies pressantes d’aller à la selle ;
  • des sueurs, des maux de tête ou encore des douleurs lombaires.

Colite spasmodique : causes et traitements

Les principales causes de la survenue de l’affection sont l’anxiété et le stress. Mais elles ne sont pas les seules :

  • une alimentation déséquilibrée, pauvre en fibre ;
  • un déséquilibre du microbiote (flore intestinale), et notamment la prolifération de certaines bactéries, l’abus de laxatif, la consommation d’alcool, de tabac ou de certains médicaments, les polluants ou encore certaines infections ;
  • une intolérance alimentaire, comme celle aux laitage ou au gluten ;
  • ou encore les suites d’une gastro-entérite.

Les traitements de la colite spasmodique visent à soulager les symptômes associés. Ainsi, il est proposé de :

  • changer de régime alimentaire :
    • manger lentement au calme,
    • éviter de consommer des excitants (comme la caféine), des fibres insolubles (comme les céréales entières, les légumes contenant de la cellulose), les épices, les matières grasses ou les laitages,
    • privilégier les fibres solubles, comme les légumineuses ou les noix,
    • boire de l’eau,
    • éviter l’alcool,
    • adopter un régime pauvre en FODMAP ;
  • prendre des médicaments comme des antispasmodiques, des antidiarrhéiques (en cas de diarrhée) ou des laxatifs non irritants (pour lutter contre la constipation) ;
  • en deuxième intention, en cas d’échec des antispasmodiques et/ou des laxatifs, prendre des probiotiques est fortement recommandé, de préférence le Bifidobacterium infantis 35624® (à raison de 1 gélule par jour) dans le cadre de la colite spasmodique ;
  • suivre une psychothérapie pour tenter de chasser le stress, les angoisses, les peurs, les phobies… ;
  • ou encore prendre des tranquillisants, voire des anxiolytiques.

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Clostridium Diverticule de Meckel Colite Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Syndrome de Mallory Weiss Atrésie Ankylostomiase Cirrhose du foie Intolérance au glucose Adénolymphite mésentérique Pancréatite aiguë Soigner les vers intestinaux Oesophagite Dysenterie tropicale Cholécystite Infarctus mésentérique Hernie diaphragmatique Parasitoses digestives Comment soigner une colopathie naturellement Ascaris Traiter l'helicobacter pylori Hernie de la ligne blanche Syndrome de Budd Chiari Colon irritable homéopathie Appendicite Helicobacter pylori traitement naturel Intolérance au gluten Côlon irritable Traiter le reflux gastro- œsophagien Rectite Rectocolite hémorragique Syndrome hépato-rénal Varices oesophagiennes Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Hernie hiatale Hernie ombilicale Éviter les remontées acides après un repas Bilharziose Syndrome de Costen Traiter une colopathie fonctionnelle Sécheresse de la bouche Syndrome d'Ogilvie Vermifuge humain Cytolyse hépatique Abcès anal Dissoudre des calculs biliaires Parasites intestinaux Malabsorption du fer Éventration abdominale Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Maladie de Caroli Hépatomégalie Maladie de Chagas Hypertension portale Anomalies de l’œsophage Prolapsus rectal Maladie coeliaque Occlusion intestinale Fissure anale Fistule anale 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Atrésie de l'œsophage Maladie de Hirschsprung Glossodynie Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Reflux gastro-oesophagien Colite spasmodique Hépatite toxique Hépatite virale Invagination Syndrome de Sadam Ulcère gastrique Stase stercorale Traitement de l'intestin irritable Traiter un ténia ou ver solitaire Soigner les ulcères gastriques Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Traiter les oxyures Maladie de Crohn Syndrome de Barrett Syndrome dysentérique Dyspepsie Diverticule de l’oesophage Typhoïde Régime FODMAP Lavage d'estomac Syndrome de l’intestin irritable Soigner une salmonellose Intolérance au lactose Mâchoire qui craque MICI Insuffisance hépatique Encéphalopathie hépatique Gastrite chronique Hernie de Bochdalek Soigner une gastrite Angiome du foie Soigner une hernie hiatale naturellement Angiocholite Colopathes Lithiase salivaire Enterococcus faecalis Giardiase Colite ischémique Gastrite nerveuse Calcul biliaire traitement naturel Comment soigner l'escherichia coli Stéatose hépatique Cysticercose Bézoard Achalasie Spasme œsophagien Cirrhose biliaire primitive Amibiase Choléra Intoxication alimentaire Anti-acide Cholangite Ulcère duodénal Traitement du Clostridium difficile Diverticule colique Maladie de Gilbert Kyste hydatique Blanc de l'œil jaune Calculs biliaires Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Hernie inguinale et crurale Gastrite Hépatite auto-immune Maladie de Whipple Péritonite Atrophie villositaire Escherichia coli Dysenterie