Sommaire

Enterococcus faecalis est une bactérie commensale c'est-à-dire qui vit avec d'autres germes. Elle se retrouve notamment dans le tube digestif des humains et autres mammifères. Elle peut également se rencontrer dans l'environnement (dans des eaux usées, l'eau douce, sur les sols).

Cette bactérie peut causer des infections, notamment des infections nosocomiales. Elle est particulièrement surveillée, d'autant qu'elle présente de nombreuses résistances aux antibiotiques. Nous faisons le point.

Enterococcus faecalis : qu'est-ce que c'est ?

Enterococcus faecalis appartient au genre Enterococcus créé en 1984. Celui-ci regroupe une trentaine d'espèces.

Enterococcus faecalis et Enterococcus faecium sont celles que l'on retrouve le plus souvent avec une nette prédominance pour Enterococcus faecalis (90 % contre 10 % environ, Revue Médicale Suisse, 2014).

Ses caractéristiques majeures sont les suivantes :

  • C'est une bactérie Gram + souvent sous forme de coque ovoïde en chaînette.
  • Elle n'a pas besoin d'un anaérobique (c'est-à-dire qu'elle peut se développer en présence ou en absence d'oxygène).
  • Elle est immobile et sans capsule.
  • Elle fermente le glucose.
  • C'est une bactérie lactique.

On les trouve dans la flore normale du tractus gastro-intestinal, des voies génitales féminines et, dans une moindre mesure, dans la cavité orale.

Toxicité d'Enterococcus faecalis

Les entérocoques sont des bactéries pathogènes opportunistes qui sont responsables de maladies nosocomiales. Ce sont des pathogènes courants car responsables d'environ 10 % des maladies nosocomiales.

Ils peuvent entraîner des infections des voies urinaires, des plaies et des tissus mous. Enterococcus faecalis est une espèce d'entérocoque très souvent isolée dans les échantillons intestinaux humains (80 à 90 %).

Opportuniste, cette bactérie peut devenir pathogène pour des personnes immunodéprimées ou présentant déjà une pathologie chronique comme le diabète.

En effet, lorsque leur nombre augmente de manière importante, les entérocoques produisent des protéases leur permettant de rompre les barrières normales entre le tissu intestinal et le sang.

Ils peuvent alors envahir le courant sanguin et provoquer différentes infections : septicémie, infections urinaires, bactériémie, méningite, endocardite, péritonite, abcès intra-abdominaux.

Traitement d'une infection à Enterococcus faecalis

Les entérocoques ont une grande capacité d'adaptation :

  • Ce sont des bactéries qui ont une résistance naturelle à certains antibiotiques tels que les céphalosporines et qui sont tolérantes (c'est-à-dire non tuées) à la pénicilline même si, selon les données publiées fin 2019 par Santé publique France, la résistance aux céphalosporines de 3e génération est en légère baisse en France.
  • Depuis quelques années, l'émergence de plus en plus de résistances aux antibiotiques inquiète, aux États-Unis notamment.
  • La résistance à la vancomycine atteint parfois 30 %. En Europe, cette résistance est moindre (entre 1 et 25 % suivant les pays), mais il existe également des résistances aux autres classes d'antibiotiques (β-lactamines, etc.).

Aussi, pour mettre en place le traitement, le choix de l'antibiotique s'avère de plus en plus difficile. En cas d'infections sévères, on associe souvent deux antibiotiques pour créer une synergie : glycopeptides et aminoglycosides par exemple.

En tant que bactéries lactiques, les entérocoques sont utilisées depuis des siècles dans la conservation et la transformation des aliments. Mais l'implication d'Enterococcus faecalis et Enterococcus faecium dans les contaminations fécales et les maladies nosocomiales, ajoutées aux résistances aux antibiotiques font que leur utilisation est de plus en plus controversée.

Il faut néanmoins souligner leur capacité à produire des substances antimicrobiennes et l'intérêt de leur utilisation probiotique sur les diarrhées.

D'une façon générale, on estime que l'antibiorésistance va devenir la première cause de mortalité dans le monde à la moitié du XXIe siècle. Il est donc nécessaire d'utiliser les antibiotiques avec de grandes précautions pour éviter l'apparition de super-bactéries résistantes à tous les traitements et que nous serions donc incapables d'éradiquer.

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Colite Traiter une colopathie fonctionnelle Malabsorption du fer Typhoïde Soigner une hernie hiatale naturellement Hépatite virale Ankylostomiase Rectocolite hémorragique Maladie de Chagas Clostridium Colon irritable homéopathie Adénolymphite mésentérique Giardiase Éviter les remontées acides après un repas Stéatose hépatique Traitement du Clostridium difficile Diverticule de l’oesophage Rectite Parasitoses digestives Maladie de Gilbert Anomalies de l’œsophage Syndrome de Mallory Weiss Syndrome d'Ogilvie Maladie coeliaque Dysenterie Diverticule de Meckel Angiocholite Dyspepsie Occlusion intestinale Intolérance au lactose 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Traiter un ténia ou ver solitaire Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Insuffisance hépatique Appendicite Dysenterie tropicale Kyste hydatique Colopathes Côlon irritable Atrophie villositaire Achalasie Éventration abdominale Cholécystite Stase stercorale Hépatomégalie Gastrite Soigner les vers intestinaux Syndrome de Barrett Hernie diaphragmatique Fistule anale Diverticule colique Régime FODMAP Ulcère gastrique Cholangite Fissure anale Calcul biliaire traitement naturel Invagination Colite ischémique Comment soigner l'escherichia coli Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Enterococcus faecalis Atrésie Syndrome de Costen Ascaris Hypertension portale Hépatite toxique Infarctus mésentérique Blanc de l'œil jaune Cysticercose Maladie de Caroli Cirrhose biliaire primitive Lithiase salivaire Péritonite Gastrite nerveuse Intoxication alimentaire Hernie ombilicale Cytolyse hépatique Reflux gastro-oesophagien Bilharziose Lavage d'estomac Sécheresse de la bouche Comment soigner une colopathie naturellement Helicobacter pylori traitement naturel Calculs biliaires Varices oesophagiennes Escherichia coli Maladie de Whipple Colite spasmodique Syndrome hépato-rénal Soigner une salmonellose Intolérance au glucose Parasites intestinaux Intolérance au gluten Traitement de l'intestin irritable MICI Hernie de Bochdalek Vermifuge humain Soigner une gastrite Soigner les ulcères gastriques Dissoudre des calculs biliaires Hernie inguinale et crurale Maladie de Crohn Bézoard Hernie de la ligne blanche Glossodynie Syndrome dysentérique Ulcère duodénal Angiome du foie Anti-acide Spasme œsophagien Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Encéphalopathie hépatique Gastrite chronique Atrésie de l'œsophage Syndrome de Sadam Traiter le reflux gastro- œsophagien Choléra Abcès anal Traiter les oxyures Pancréatite aiguë Maladie de Hirschsprung Syndrome de Budd Chiari Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Mâchoire qui craque Prolapsus rectal Syndrome de l’intestin irritable Amibiase Oesophagite Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Traiter l'helicobacter pylori Hernie hiatale Hépatite auto-immune Cirrhose du foie