Sommaire

La cytolyse est le terme scientifique qui désigne la destruction d’une cellule. On distingue deux types de cytolyse :

  • l’apoptose, quand la mort de la cellule est naturelle (mort programmée) ;
  • la nécrose, lorsque la mort de la cellule n’est pas naturelle et fait suite à des dégâts causés.

Dans la plupart des cas, la cytolyse intervient naturellement et sert à éliminer et remplacer les cellules dans un simple cycle de renouvellement. Nous faisons le point.

Quelles sont les causes possibles d'une cytolyse ?

Une cytolyse survient généralement lors :

  • d'une diminution ou d'un arrêt local de la circulation sanguine (ischémie) ;
  • d'une intoxication due à des médicaments ;
  • d'un traitement à base de substances chimiques (chimiothérapie) ;
  • d'une exposition de l'organisme à des rayonnements (irradiation) ;
  • d'une réaction immunitaire contre ses propres cellules (réaction auto-immune).

Troubles du foie : cytolyse hépatique ou hépatite cytolytique

Lorsque la cytolyse touche le foie, on parle de cytolyse hépatique ou d’hépatite cytolytique. Elle peut être provoquée par des intoxications, des maladies du foie (cirrhose ou hépatite par exemple) ou plus rarement dans le cadre d’une grossesse.

Les symptômes de la cytolyse hépatique se manifestent sous la forme de : douleurs au ventre, nausées ou vomissements, jaunisse, saignements.

La cytolyse hépatique peut être une complication de la fin de la grossesse. Elle apparaît quatre à six semaines avant l'accouchement.

Si un traitement à l'aide de médicaments n'est pas efficace ou ne peut être utilisé, un déclenchement de l'accouchement peut permettre d'arrêter la cytolyse hépatique.

Cytolyse et troubles hépatiques : quand le foie va mal

Hépatique : trouble, insuffisance ou coma

Le foie est le plus gros des viscères. C'est un organe vital qui a pour fonction de :

  • stocker le sucre apporté par l'alimentation (le glucose est stocké dans le foie sous forme de glycogène) ;
  • libérer le sucre dans la circulation sanguine pour qu'il soit utilisé par les organes qui en ont besoin ;
  • fabriquer des protéines qui entrent en jeu dans des mécanismes tels que la coagulation ;
  • filtrer les substances toxiques pour les transformer en urée (l'urée est ensuite éliminée par les reins) ;
  • produire de la bile qui sera stockée dans la vésicule biliaire et utilisée pour digérer la graisse.

Il est nécessaire de distinguer un trouble hépatique d'une insuffisance ou d'un coma hépatique :

  • Un trouble hépatique est un problème au niveau du foie. Il peut s'agir par exemple d'une insuffisance hépatique, d'une crise de foie (troubles de la digestion faisant suite à un repas trop copieux) ou d'une maladie du foie (hépatite, cirrhose).
  • Une insuffisance hépatique est la conséquence d'une diminution des capacités du foie à remplir ses fonctions. Elle est diagnostiquée par des analyses sanguines qui révéleront si les cellules du foie (hépatocytes) sont dégradées (dosage de transaminases, gamma GT, bilirubine, phosphatases alcalines) ou si les substances produites par le foie sont en baisse (mesure du taux de facteurs de coagulation comme la prothrombine).
  • Le coma hépatique, aussi appelé encéphalopathie hépatique, est une complication neurologique qui apparaît à la suite d'une insuffisance hépatique grave. Il peut également être causé par une consommation excessive de protéines. Les symptômes vont d'une confusion mentale au coma profond.

Quels sont les signes d’un problème au niveau du foie ?

Un trouble hépatique se caractérise par :

  • des douleurs dans l'abdomen, juste en dessous des côtes ;
  • une jaunisse (à cause d'un excès de bile dans le sang) ;
  • des selles claires ;
  • des démangeaisons (provoquées par une accumulation de bile sous la peau) ;
  • des saignements et des bleus (en raison de la baisse de production de facteurs de coagulation).

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Lithiase salivaire Lavage d'estomac Mâchoire qui craque Cirrhose biliaire primitive Éviter les remontées acides après un repas Fissure anale Dissoudre des calculs biliaires Maladie coeliaque Hernie diaphragmatique Kyste hydatique Syndrome de Budd Chiari Stéatose hépatique Adénolymphite mésentérique Calculs biliaires Intolérance au lactose Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Prolapsus rectal Stase stercorale Syndrome de Sadam Dyspepsie Hernie de Bochdalek Ankylostomiase Régime FODMAP Choléra Parasites intestinaux Hypertension portale Syndrome de l’intestin irritable Achalasie Syndrome d'Ogilvie Hernie hiatale Reflux gastro-oesophagien Enterococcus faecalis Traiter les oxyures Syndrome de Barrett Côlon irritable Appendicite Colopathes Rectite Intolérance au gluten Amibiase Anti-acide Péritonite Maladie de Whipple Glossodynie Dysenterie Helicobacter pylori traitement naturel Soigner une gastrite Syndrome de Costen Clostridium Ulcère gastrique Diverticule de l’oesophage Ascaris Blanc de l'œil jaune Fistule anale Soigner une salmonellose Colite Abcès anal Soigner une hernie hiatale naturellement Angiome du foie Traitement de l'intestin irritable Hernie de la ligne blanche Hépatite toxique Varices oesophagiennes Typhoïde Encéphalopathie hépatique Comment soigner l'escherichia coli Traiter l'helicobacter pylori MICI Colite spasmodique Vermifuge humain Hépatite auto-immune Bilharziose Giardiase Sécheresse de la bouche Bézoard Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Atrophie villositaire Cirrhose du foie Maladie de Gilbert Hernie inguinale et crurale Oesophagite Diverticule colique Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Cholécystite Syndrome dysentérique Syndrome hépato-rénal Spasme œsophagien Comment soigner une colopathie naturellement Atrésie de l'œsophage Syndrome de Mallory Weiss Hernie ombilicale Infarctus mésentérique Gastrite chronique Cysticercose Ulcère duodénal Cytolyse hépatique Maladie de Hirschsprung Soigner les ulcères gastriques Atrésie Éventration abdominale Traitement du Clostridium difficile Hépatomégalie Invagination Occlusion intestinale Calcul biliaire traitement naturel Parasitoses digestives Rectocolite hémorragique Angiocholite Traiter une colopathie fonctionnelle Intoxication alimentaire Maladie de Crohn Maladie de Chagas Traiter un ténia ou ver solitaire Colon irritable homéopathie Maladie de Caroli Dysenterie tropicale Pancréatite aiguë Gastrite Soigner les vers intestinaux Diverticule de Meckel Gastrite nerveuse Colite ischémique Malabsorption du fer Cholangite Escherichia coli Intolérance au glucose Traiter le reflux gastro- œsophagien 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Insuffisance hépatique Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Hépatite virale Anomalies de l’œsophage Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir