Sommaire

L'α-amylase est une enzyme digestive qui dégrade les polysaccharides (glucides complexes). Il en existe deux types : l'amylase salivaire et l'amylase pancréatique.

Faisons le point

Rôle de l'amylase

L'α-amylase est la toute première enzyme découverte en 1833.

Il s'agit d'une saccharidase, enzyme capable de dégrader des sucres (glucides) complexes en unités de sucres de plus petite taille, pouvant être assimilées par l'organisme. Ainsi, l'amylase catabolise des sucres complexes comme l'amidon, le glycogène ou les dextrines.

Il existe deux sous types d'amylase :

  • L'amylase salivaire S-amylase : elle se retrouve dans la salive, produite par les glandes salivaires. Elle commence la digestion de l'amidon dans la bouche. La transformation de l'amidon après action de l'amylase s'appelle le maltose, c'est un sucre.
  • L'amylase pancréatique, P-amylase : contenue dans les sucs pancréatiques

En dehors du corps humain, elle permet par exemple la fabrication de la bière en permettant l'hydrolyse de l'amidon de malt. Elle est aussi retrouvée dans les fruits pendant leur maturation.

Amylase : pourquoi la doser dans le sang ?

Normalement, l'amylase n'est quasiment pas présente dans le plasma du sang. Mais sa concentration peut augmenter dans certaines situations pathologiques.

Elle se dose par une simple prise de sang, dont les résultats sont obtenus dans la journée. Sa concentration normale est inférieure à 100UI/L. Il n'est pas nécessaire d'être à jeun pour doser l'amylasémie. L'amylase n'est pas recherchée sur un bilan sanguin standard. Elle est généralement prescrite pour rechercher une souffrance du pancréas. Pour mettre en évidence une atteinte pancréatique, le dosage associé de la lipase est indispensable. 

Plusieurs situations peuvent se traduire par une augmentation de la concentration plasmatique d'amylase :

  • les affections du pancréas : pancréatite aigue, traumatisme, carcinome, phase débutante des pancréatites chroniques ;
  • les pathologies abdominales ayant des conséquences sur le pancréas : obstruction intestinale, ulcères perforés ;
  • l'insuffisance rénale (la filtration rénale ne permet l'élimination correcte et la concentration plasmatique augmente) ;
  • la production d'amylase par des tissus cancéreux (cancer des poumons, de l'ovaire) ;
  • une atteinte des glandes salivaires (oreillons, obstruction...).

Amylase : focus sur le pancréas

Le pancréas est un organe ayant un rôle dans la digestion grâce aux hormones qu'il sécrète. L'amylase participe à la digestion des sucres, alors que la lipase intervient dans celle des graisses. Le pancréas sécrète aussi l'insuline et le glucagon, deux hormones participant à la régulation de la glycémie dans le corps.

En cas de pathologie du pancréas, il peut y avoir des modifications de ces différentes sécrétions.

Ces pros peuvent vous aider