Sommaire

Ulcères, diarrhée, sont parmi les caractéristiques du syndrome de Zollinger-Ellison.

De quoi s’agit-il exactement ? Quels sont les symptômes et les causes de ce syndrome ? Faisons le point ensemble.

Syndrome de Zollinger-Ellison : qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome de Zollinger-Ellison est une affection qui se caractérise par la présence d’ulcères dans le duodénum et l’estomac :

  • les ulcères sont multiples et récidivants ;
  • à l’origine, se trouve une production accrue d’une hormone appelée gastrine (on parle d’hypersécrétion gastrique acide) ;
  • l’incidence annuelle de la maladie est d’environ 1 à 2 sur 1 000 000, une maladie rare donc ;
  • elle concerne le plus souvent les femmes.

Symptômes du syndrome de Zollinger-Ellison

Les manifestations physiques de la maladie sont dues à l’agression du tube digestif par l’excès d’acidité :

  • des ulcères multiples (principalement dans la deuxième partie du duodénum) et qui récidivent ;
  • des douleurs abdominales ;
  • une diarrhée ;
  • des brûlures d’estomac ;
  • des nausées et vomissements ;
  • une stéatorrhée (c’est-à-dire la présence de graisses dans les selles).

Pour diagnostiquer la maladie, le médecin pratique un examen endoscopique et valide par un dosage de la concentration de gastrine. Un scanner abdominal, une échoendoscopie ou une scintigraphie peuvent permettre de localiser la tumeur.

Syndrome de Zollinger-Ellison : quelles sont les causes ?

À l’origine de ce trouble rare, une ou plusieurs tumeurs appelées gastrinomes, bénignes ou malignes, qui sécrètent de la gastrine.

Ces tumeurs se trouvent dans le pancréas pour la plupart mais elles peuvent aussi se localiser dans le duodénum ou l’estomac.

 Rappelons pour mieux comprendre que la gastrine est une hormone digestive :

  • elle est produite de manière prédominante par des cellules de la partie inférieure de l’estomac (l’antre de l’estomac) ;
  • son rôle est de stimuler la sécrétion acide dans la partie haute de l’estomac (appelée fundus gastrique) ;
  • l’hormone peut aussi être produite par des cellules présentes dans le duodénum, les premières anses intestinales et le pancréas.

Traitement en cas de syndrome de Zollinger-Ellison

Pour venir à bout du syndrome de Zollinger-Ellison, le médecin peut proposer :

  • la prise de médicaments ayant pour but de freiner la sécrétion acide des cellules gastriques et donc de guérir les ulcères ;
  • une chimiothérapie, en cas de métastases (c’est-à-dire quand les tumeurs malignes se sont propagées à d’autres parties du corps) ;
  • une ablation chirurgicale de la tumeur, quand c’est possible.

Ces pros peuvent vous aider