Sommaire

Odynophagie, un mot bien compliqué pour décrire un symptôme que l'on connaît tous : la douleur ressentie en avalant notre salive ou des aliments.

Souvent, ce symptôme est ressenti lors d'une angine, mais quelles peuvent être les autres causes de ce phénomène ? Faisons le point ensemble.

Différence entre odynophagie et dysphagie

Étymologiquement, le terme odynophagie est formé des mots grecs « odunê », douleur, et « phagein », manger. Il ne faut pas confondre l'odynophagie avec la dysphagie :

  • L'odynophagie est une douleur ressentie au niveau du pharynx, lors de la déglutition, ou au niveau de l'œsophage lors de la progression des aliments. Il n'existe pas de sensation de blocage.
  • La dysphagie qualifie un trouble de la déglutition. En avalant, la personne ressent une gêne ou un blocage. Cela peut concerner les liquides ou les solides.

Infection ORL : cause fréquente d'odynophagie

La cause la plus banale d'odynophagie est une infection ORL. Il peut s'agir :

  • d'une pharyngite, inflammation du pharynx ou d'une épiglottite (inflammation de l'épiglotte) ;
  • d'une angine, inflammation des amygdales.

Odynophagie en cas d'angine

L'angine peut être causée soit par un virus, dans la grande majorité des cas, soit par une bactérie, le streptocoque (c'est également le cas dans 22 % des épiglottites de l'adulte).

Le médecin ne peut pas faire la différence entre une angine virale ou bactérienne en ne se fiant qu'à l'aspect des amygdales. Il existe un test de diagnostic rapide permettant de diagnostiquer le germe en cause.

Si l'angine est bactérienne, un traitement antibiotique s'impose. Dans le cas contraire, le traitement est dit symptomatique (il ne traite pas la cause, mais soulage les symptômes).

Odynophagie : origine virale ou inflammatoire

Pour soulager une inflammation pharyngée d'origine virale, du miel peut être utilisé, ainsi que certains collutoires contenant des anesthésiques locaux.

Au niveau de l'œsophage, l'odynophagie est également due à une inflammation, que l'on appelle œsophagite. Celle-ci peut être due par exemple à l'existence d'un reflux gastro-œsophagien.

Causes plus graves de l'odynophagie

En cas d'odynophagie persistante en dehors d'une infection ORL aigüe, il est nécessaire de consulter un médecin.

Le médecin ORL pourra notamment pratiquer un examen pharyngo-laryngé (du pharynx et du larynx).

En effet, une odynophagie peut être le signe d'un cancer de la partie basse du pharynx, ou du larynx.

Dans une telle situation, l'existence d'une dysphagie, d'une douleur à l'oreille ou d'une dysphonie (modification de la voix) peuvent être constatés :

  • La présence de l'un de ces symptômes impose un examen ORL qui comprendra une inspection et une palpation ainsi qu'une laryngoscopie indirecte (visualisation de larynx grâce à un petit miroir).
  • Il peut être nécessaire de compléter cet examen par une pharyngolaryngoscopie sous anesthésie générale.