Sommaire

Sous ce nom à l'accent poétique, se cache un des nombreux troubles, dont notre deuxième cerveau, l'intestin, peut être le siège.

Souvent populairement traduit par « gaz » ou « ballonnements », l'aérocolie, bien que bénigne, peut être fortement handicapante. Faisons le point ensemble.

Aérocolie : différents symptômes

Les maux de ventre ou inconforts intestinaux sont régulièrement observés ponctuellement par chacun au cours de la vie (gastroentérite, transit paresseux, etc.).

L'aérocolie qui consiste en l'augmentation de volume du colon dû à la présence de gaz en grande quantité peut s'installer et devenir un trouble chronique aux symptômes gênants comme :

  • des sensations de ballonnements de l’estomac ;
  • un ventre anormalement gonflé ;
  • des spasmes intestinaux ;
  • des éructations.

L'ensemble de ce tableau complété par un fort besoin d'évacuer les gaz de l'intestin sous forme de vents s'appelle ainsi « aérocolie » qui signifie littéralement « air dans le colon ».

Quelles sont les causes de l'aérocolie ?

L'aérocolie est un phénomène assez courant, qui peut avoir tendance à se chroniciser en fonction notamment de raisons spécifiques comme :

  • l'alimentation ;
  • un déséquilibre nerveux (stress, problèmes émotionnels, etc.) ;
  • la prise de certains médicaments (tranquillisants, anxiolytiques...) ;
  • le tabac ;
  • la consommation excessive de chewing-gums.

C'est l'alimentation qui en premier lieu est la cause de la survenue d'une aérocolie. Il conviendra de faire attention par exemple à réduire son apport en :

  • fromages gras et fermentés (type persillés comme le roquefort) ;
  • légumes secs ;
  • certaines crudités comme l'oignon ou l'ail (FODMAP) ;
  • l'artichaut, tous les légumes de la famille des choux (brocolis, chou vert), les poireaux, échalotes ;
  • les graisses comme la crème, la chantilly, les plats en sauces ;
  • toutes sortes de fritures, pizzas, nourriture industrielle ;
  • les fruits type melons, prunes, pruneaux, figues ;
  • le pain blanc raffiné et par extension tous les pains aux céréales raffinées (riches en glucides et en gluten).

Traitement de l'aérocolie

Il n'existe pas à proprement parler de recette miracle ou de traitement pour combattre les désagréments d'une aérocolie. La prophylaxie reposera essentiellement sur une meilleure hygiène de vie.

Un équilibre alimentaire spécifique limitera les apports en « aliments-cibles » de l'aérocolie. On privilégiera certains types d'aliments tels que :

  • les carottes, épinards, salades, purées, bananes ;
  • les produits laitiers sans lactose type kéfir, lait d'amande, d'épeautre, de riz, etc. ;
  • les fromages maigres type gouda, mozzarella, fromages frais (ricotta).

Il faut également opter pour de bonnes habitudes de repas :

  • manger à heure fixe si possible ;
  • bien mastiquer pour favoriser la digestion et limiter la fermentation au niveau du colon ;
  • mâcher la bouche fermée pour limiter l'apport en air ;
  • ne pas trop boire pendant les repas mais plutôt entre deux.

Une activité sportive régulière permettra de muscler la ceinture abdominale et de faciliter la digestion.

Si les symptômes persistent et deviennent trop fréquents, un traitement parallèle pourra être mis en place à base de :

Vous pouvez utiliser les huiles essentielles (HE) car nombre d'entre elles sont efficaces en cas d’aérocolie. C’est par exemple le cas des HE de menthe poivrée, de coriandre, de cardamome, de carvi, de basilic tropical ou français… Vous pouvez par exemple réaliser une préparation en mélangeant dans un flacon de 15 ml : 30 gouttes d’HE de cardamome, 15 gouttes d’HE de menthe poivrée et compléter avec de l’huile de macadamia ou d'abricot. Utilisez ce mélange à raison de 15 gouttes sur l’abdomen deux à trois fois par jour pendant 5 jours (à renouveler en cas de besoin).

Consulter la fiche pratique Ooreka

Si les symptômes s’aggravent ou deviennent très handicapants, n'hésitez pas à consulter votre médecin afin qu'il vous prescrive si besoin des examens complémentaires.

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Anomalies de l’œsophage Atrophie villositaire Hypertension portale Vermifuge humain Reflux gastro-oesophagien Traiter une colopathie fonctionnelle Maladie de Whipple Oesophagite MICI Soigner les ulcères gastriques Traitement du Clostridium difficile Intolérance au glucose Malabsorption du fer Calcul biliaire traitement naturel Hernie diaphragmatique Clostridium Soigner une hernie hiatale naturellement Calculs biliaires Kyste hydatique Adénolymphite mésentérique Cytolyse hépatique Ulcère duodénal Lithiase salivaire Maladie de Crohn Diverticule de Meckel Bilharziose Syndrome d'Ogilvie Intolérance au lactose Maladie de Hirschsprung Invagination Diverticule de l’oesophage Péritonite Stéatose hépatique Hépatite auto-immune Syndrome de Barrett Fissure anale Occlusion intestinale Fistule anale Amibiase Comment soigner une colopathie naturellement Éviter les remontées acides après un repas Hernie hiatale Maladie de Gilbert Maladie de Chagas Hernie ombilicale Ankylostomiase Encéphalopathie hépatique Cholangite Cysticercose Hernie inguinale et crurale Soigner une salmonellose Soigner une gastrite Sécheresse de la bouche Syndrome de Sadam Appendicite Gastrite chronique Colite Syndrome hépato-rénal Achalasie Diverticule colique Gastrite nerveuse Intoxication alimentaire Colite ischémique Parasitoses digestives Syndrome de Mallory Weiss Colite spasmodique Traiter un ténia ou ver solitaire Comment soigner l'escherichia coli Intolérance au gluten Syndrome dysentérique Anti-acide Angiome du foie Soigner les vers intestinaux Insuffisance hépatique Atrésie de l'œsophage Hépatite virale Cholécystite Spasme œsophagien Colopathes Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Abcès anal Traiter l'helicobacter pylori Gastrite Escherichia coli Maladie coeliaque Mâchoire qui craque Cirrhose biliaire primitive Choléra Ulcère gastrique Prolapsus rectal Syndrome de Budd Chiari Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Pancréatite aiguë Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Traiter les oxyures Blanc de l'œil jaune Syndrome de Costen Infarctus mésentérique Ascaris Rectocolite hémorragique Hernie de la ligne blanche Hernie de Bochdalek Atrésie Angiocholite Parasites intestinaux Dyspepsie Cirrhose du foie Helicobacter pylori traitement naturel Régime FODMAP Dissoudre des calculs biliaires Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Typhoïde Maladie de Caroli Dysenterie Glossodynie Hépatite toxique Varices oesophagiennes Traitement de l'intestin irritable Rectite Côlon irritable Hépatomégalie Enterococcus faecalis Colon irritable homéopathie Giardiase Syndrome de l’intestin irritable Lavage d'estomac Stase stercorale Bézoard Dysenterie tropicale Traiter le reflux gastro- œsophagien Éventration abdominale

Ces pros peuvent vous aider