Sommaire

Le choléra est une maladie due à une infection par une bactérie appelée Vibrio cholerae. Quels sont les symptômes du choléra ? Peut-on encore mourir du choléra ? Pourquoi craint-on des épidémies de choléra ? Y a-t-il eu des cas de pandémie ? Pourquoi dit-on avoir une peur bleue en référence au choléra ?

Toutes les réponses dans notre article.

Qu'est-ce que le choléra ?

Le choléra est une maladie contagieuse qui se transmet par voie orale après la consommation d'eau ou d'aliments souillés par des matières fécales contaminées.

Le choléra est dû à l'infection de l'organisme par une bactérie (Vibrio cholerae, aussi connue sous le nom de bacille virgule ou de vibrion cholérique). Cette bactérie sécrète une toxine dite cholérique.

Le choléra provoque d'importantes diarrhées, qui peuvent mener à un état grave de déshydratation.

Choléra : quels symptômes ?

Les symptômes du choléra peuvent apparaître quelques heures à sept jours après l'infection :

  • des diarrhées brutales et abondantes (incolore avec des grumeaux et jusqu'à un litre par heure) ;
  • des douleurs abdominales ;
  • des vomissements ;
  • une fatigue intense ;
  • un état de soif qui ne se calme pas ;
  • des crampes ;
  • une peau bleutée (cyanose).

Sans traitement, la sévérité de la déshydratation est telle qu'elle peut entraîner la mort en moins de trois jours.

Traitement du choléra

Le traitement du choléra consiste principalement à réhydrater le patient pour compenser les pertes de liquide des diarrhées et des vomissements. La réhydratation se fait par voie orale ou par perfusion. Des antibiotiques peuvent compléter le traitement pour limiter les diarrhées.

Pourquoi redoute-t-on les épidémies de choléra ?

Bien que son traitement soit simple, le choléra est bien plus difficile à soigner en cas d'épidémie. En effet, à cause des risques de contamination et à la rapidité de la déshydratation, il devient difficile de s'occuper de centaines de malades en même temps.

Prévention du choléra

Comme le choléra se transmet par la contamination d'eau ou d'aliments par des matières fécales, les principales mesures de prévention consistent à respecter les règles d'hygiène :

  • se laver régulièrement les mains à l'eau savonneuse ;
  • utiliser une eau saine (en bouteille, bouillie ou javelisée) pour boire, manger et laver les aliments ;
  • veiller à la provenance de l'eau utilisée pour la fabrication de glaçons, glaces et sorbets ;
  • laver soigneusement tout ce qui aurait pu être en contact avec de la matière fécale.

Il existe actuellement plusieurs vaccins qui sont administrés par voie orale et qui peuvent être proposés aux voyageurs.

Quels sont les risques de pandémie de choléra ?

On recense sept pandémies (épidémies à l'échelle mondiale) dont la septième est toujours en cours. Partie de l’Indonésie en 1961, la pandémie de choléra a ensuite touché l'Asie en 1962, le Moyen-Orient et l'Europe en 1965, l'Afrique en 1970 et l'Amérique en 1991. Les épidémies les plus récentes étaient situées en Afghanistan en 2005 et en Haïti en 2010.

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Côlon irritable Éviter les remontées acides après un repas Hépatomégalie Comment soigner l'escherichia coli Parasites intestinaux Intoxication alimentaire Soigner une hernie hiatale naturellement Insuffisance hépatique Maladie de Caroli Soigner une salmonellose Hernie diaphragmatique Traitement du Clostridium difficile Lithiase salivaire Prolapsus rectal Bilharziose Occlusion intestinale Maladie coeliaque Invagination Intolérance au lactose Escherichia coli Hépatite auto-immune Typhoïde Pancréatite aiguë Stase stercorale Bézoard Diverticule de Meckel Calculs biliaires Giardiase Fissure anale Hypertension portale Blanc de l'œil jaune Adénolymphite mésentérique Maladie de Gilbert Dyspepsie 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Colite spasmodique Traiter l'helicobacter pylori Choléra Colopathes Hépatite virale Soigner les vers intestinaux Dissoudre des calculs biliaires Stéatose hépatique Kyste hydatique Calcul biliaire traitement naturel Intolérance au glucose Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Traiter une colopathie fonctionnelle Ulcère duodénal Abcès anal Helicobacter pylori traitement naturel Syndrome d'Ogilvie Hépatite toxique Cytolyse hépatique MICI Soigner les ulcères gastriques Syndrome dysentérique Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Malabsorption du fer Encéphalopathie hépatique Achalasie Vermifuge humain Maladie de Crohn Diverticule colique Atrophie villositaire Amibiase Maladie de Chagas Cholécystite Éventration abdominale Varices oesophagiennes Atrésie de l'œsophage Intolérance au gluten Traiter un ténia ou ver solitaire Hernie inguinale et crurale Hernie de la ligne blanche Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Hernie de Bochdalek Cholangite Infarctus mésentérique Atrésie Gastrite chronique Gastrite Enterococcus faecalis Rectocolite hémorragique Syndrome de Mallory Weiss Maladie de Whipple Diverticule de l’oesophage Appendicite Reflux gastro-oesophagien Anti-acide Fistule anale Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Hernie hiatale Cirrhose du foie Syndrome de l’intestin irritable Colite Cysticercose Ulcère gastrique Syndrome de Barrett Clostridium Péritonite Comment soigner une colopathie naturellement Angiocholite Régime FODMAP Traitement de l'intestin irritable Syndrome de Sadam Ankylostomiase Traiter les oxyures Syndrome de Costen Rectite Syndrome de Budd Chiari Hernie ombilicale Maladie de Hirschsprung Soigner une gastrite Colite ischémique Dysenterie Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Angiome du foie Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Mâchoire qui craque Cirrhose biliaire primitive Oesophagite Anomalies de l’œsophage Spasme œsophagien Ascaris Syndrome hépato-rénal Parasitoses digestives Lavage d'estomac Dysenterie tropicale Traiter le reflux gastro- œsophagien Sécheresse de la bouche Colon irritable homéopathie Glossodynie Gastrite nerveuse