Sommaire

 Le syndrome de Costen, encore appelé syndrome de dysfonctionnement de l’articulation temporomandibulaire (SADAM) se caractérise par des douleurs et craquements de la mâchoire.

Que faut-il savoir sur le syndrome de Costen ? Toutes nos réponses dans la suite de notre article.

Généralités sur le syndrome de Costen

Le syndrome de Costen est une pathologie de l'appareil musculo-squelettique de la mâchoire. La tranche d’âge la plus souvent concernée est celle de 30-50 ans, avec une majorité de femmes.

Le stress, les problèmes dentaires ainsi que les maladies rhumatismales constitueraient un facteur de risque au syndrome de Costen. Environ 8 % de la population présenterait des symptômes de SADAM.

Les principales causes du syndrome de Costen sont les suivantes :

  • articulaire de type synovite, luxation ou subluxation, séquelles de traumatisme ou bien arthrosique ;
  • dentaire via un trouble de l’articulé dentaire : les dentitions supérieure et inférieure ne s’emboîtent pas de la bonne manière ;
  • bruxisme, ayant des répercussions sur l’articulation de la mâchoire (le bruxisme peut être considéré comme un trouble psychosomatique, il correspond à des grincements et serrages de dents intempestifs) ;
  • algoneurodystrophie : spasme du muscle ptérygoïdien interne (muscle élévateur de la mandibule).

On retrouve très souvent un contexte anxieux associé au syndrome de Costen.

Syndrome de Costen : quels symptômes ?

Le syndrome de Costen nécessite une prise en charge spécialisée par un oto-rhino-laryngologue, ORL. Le symptôme prédominant du syndrome de Costen est une douleur en regard de l’articulation temporo mandibulaire, en avant de l’oreille, matinale, accentuée par les repas.

Les autres symptômes retrouvés sont les suivants :

  • craquements, bruits articulaires à la mobilisation de la mâchoire ;
  • crampes ;
  • acouphènes, sensation de plénitude de l’oreille ;
  • otalgies (douleur de l’oreille) ;
  • céphalées, douleurs de type algies faciales ou cervicales.

Un panoramique dentaire permet le diagnostic lésionnel osseux et dentaire. Un scanner ou une IRM de la face permettent d’identifier les troubles articulaires, plus fins.

Traitement lié au syndrome de Costen

Certains médicaments sont disponibles afin de réduire les symptômes d’inconfort. Cependant, la prise en charge du syndrome de Costen repose essentiellement sur des règles hygiéno-diététiques :

  • réduction du stress, éventuellement via une psychothérapie ;
  • amélioration de la qualité du sommeil ;
  • prise en charge des habitudes compulsives telles que la mastication permanente ou le bruxisme ;
  • kinésithérapie et relaxation dans le but de détendre les muscles et augmenter la souplesse des articulations ;
  • repos articulaire : régime léger, haché ou semi-liquide, éviter de mastiquer du chewing gum ;
  • traitement médicamenteux : anti-inflammatoires (AINS), myorelaxants, antalgiques simples de type Paracétamol ;
  • correction d'une malocclusion dentaire par traitement orthodontique ou port de gouttières occlusales la nuit.

En dernière intention sur des pathologies osseuses, on propose un traitement chirurgical au niveau du disque articulaire.

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Soigner les vers intestinaux Maladie coeliaque Achalasie Glossodynie Malabsorption du fer Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir MICI Gastrite Angiocholite Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Enterococcus faecalis Lavage d'estomac Atrésie Stéatose hépatique Intolérance au glucose Atrophie villositaire Mâchoire qui craque Choléra Ulcère gastrique Kyste hydatique Amibiase Cytolyse hépatique Lithiase salivaire Cirrhose biliaire primitive Syndrome hépato-rénal Typhoïde Bilharziose Infarctus mésentérique Syndrome de Mallory Weiss Syndrome de Budd Chiari Sécheresse de la bouche Cysticercose Blanc de l'œil jaune Spasme œsophagien Hépatite toxique Colite ischémique Escherichia coli Abcès anal Parasites intestinaux Invagination Régime FODMAP Intoxication alimentaire Traiter le reflux gastro- œsophagien Maladie de Gilbert Syndrome de Costen Syndrome de Sadam Occlusion intestinale Intolérance au gluten Gastrite chronique Oesophagite Angiome du foie Reflux gastro-oesophagien Traiter les oxyures Maladie de Whipple Dysenterie tropicale Colopathes Ulcère duodénal Fissure anale Gastrite nerveuse Cholangite Traiter l'helicobacter pylori Éventration abdominale Vermifuge humain Comment soigner l'escherichia coli Bézoard Maladie de Crohn Adénolymphite mésentérique Varices oesophagiennes Dysenterie Clostridium Pancréatite aiguë Soigner une salmonellose Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Ascaris Syndrome de Barrett Hernie inguinale et crurale Anti-acide Appendicite Traiter une colopathie fonctionnelle Éviter les remontées acides après un repas Soigner les ulcères gastriques Atrésie de l'œsophage Hernie diaphragmatique Helicobacter pylori traitement naturel Diverticule de Meckel Syndrome d'Ogilvie Hernie de la ligne blanche Dissoudre des calculs biliaires Fistule anale Soigner une gastrite Syndrome dysentérique Syndrome de l’intestin irritable Calculs biliaires Péritonite Diverticule de l’oesophage Giardiase Traiter un ténia ou ver solitaire Traitement du Clostridium difficile Cirrhose du foie Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Anomalies de l’œsophage Côlon irritable Maladie de Caroli Calcul biliaire traitement naturel Soigner une hernie hiatale naturellement Hépatite auto-immune Hernie de Bochdalek Colon irritable homéopathie Encéphalopathie hépatique Parasitoses digestives Traitement de l'intestin irritable Diverticule colique Insuffisance hépatique 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Maladie de Chagas Colite spasmodique Prolapsus rectal Colite Hernie hiatale Dyspepsie Maladie de Hirschsprung Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Hépatomégalie Hypertension portale Hernie ombilicale Cholécystite Ankylostomiase Stase stercorale Hépatite virale Rectite Intolérance au lactose Comment soigner une colopathie naturellement Rectocolite hémorragique