Sommaire

Le nettoyage intestinal naturel consiste à prendre soin de l’organisme au travers de l’alimentation et d’une manière de vivre pour une meilleure santé. Il existe de nombreuses façons pour purifier et détoxiquer les intestins. Cet article vous présente les manières les plus naturelles.

Nettoyage intestinal naturel : le rôle de l'intestin

L’intestin appartient à l’appareil digestif et est le lieu de transformation des aliments en nutriments. Enzymes et bactéries vont décomposer les molécules afin que les nutriments soient absorbés par l’organisme.

La muqueuse intestinale trie les nutriments et élimine les toxines. Par conséquent, une nourriture de mauvaise qualité la fragilise (l’intestin est source d'intoxications).

 

Bienfaits du nettoyage intestinal naturel

Le nettoyage naturel soulage les problèmes digestifs, en particulier la constipation, les ballonnements, les douleurs et l’aérophagie.

Afin d’assurer une meilleure digestion et la santé intestinale, il est conseillé de :

  • prendre le temps de manger dans un endroit paisible ;
  • mastiquer et saliver longuement ;
  • boire de l'eau chaude et du citron avant le petit-déjeuner, pour détoxiquer le système intestinal ;
  • éloigner l’inquiétude, car celle-ci provoque la libération de l’adrénaline et de la noradrénaline, le débit sanguin qui arrive au cerveau et au cœur augmente alors, favorisant des troubles intestinaux ;
  • bouger après le repas pour faciliter la digestion (faire la vaisselle par exemple plutôt que s’allonger) ;
  • tenter d’équilibrer justement le travail et la détente (repos, sommeil, longues marches, chant, musique, danse, méditation…).

En outre, le nettoyage naturel permet de stimuler le système immunitaire en détoxifiant l’organisme humain et en diminuant les maux de tête, les douleurs des règles, l’allergie, la déprime, la nervosité, l’irritabilité, etc.

Nettoyer naturellement son intestin

Il est judicieux de ne pas consommer trop de crudités, car elles sont source de fermentations intestinales. Il est possible de les cuire à froid avec du vinaigre (c’est ce que l'on appelle la cuidité) puis de les manger après le plat chaud et non l'inverse.

Chaque petit geste et changement favorisent un mieux être intestinal, et donc un mieux être physique et psychique :

  • L’épeautre non hybridé est très digeste et nourrit en nettoyant le corps. Il est cuisiné avec des plantes et des épices.
  • L’avoine, lui aussi très digeste, apporte la bonne humeur.
  • Le fenouil et la châtaigne sont les alicaments essentiels des intestins. La laitue, le céleri, le radis, les pois chiches, les flageolets, le navet, la betterave, le potiron, la courgette, la carotte, le pissenlit, l’ail cru, l’oignon cuit, la mûre, la framboise, la cerise, la pomme, le coing, la poire sont aussi très bons pour l’intestin.
  • Les graines : noix, sésames, amandes, courges, pavots stimulent le métabolisme.
  • Le pyrèthre d’Afrique protège des maladies et favorise une bonne digestion.
  • Le galanga est « chaud ».
  • Les graines de psyllium purifient le corps et rendent joyeux. Elles ont un rôle dépuratif en ôtant la bile noire et les déchets de l’organisme.
  • La viande et le poisson, le lait de vache se prennent avec modération. Les laits de brebis et de chèvre sont préférables ainsi que les laits végétaux (avoine, épeautre, chanvre...).

Homéopathie comme nettoyage intestinal naturel

Les premières plantes pour un nettoyage naturel sont celles que l’on mange et/ou que l’on boit en tisane : les graines de fenouil, l’hysope cuite, le serpolet, la sarriette, la sauge, la menthe pouliot, la menthe aquatique et la menthe crépue, la lavande aspic, l’ortie, le soucis...

 

 

Les mélanges de plantes et d'épices d’Hildegarde de Bingen : le miel au fenouil des Alpes, les élixirs d’absinthe, de scolopendre, ou de sauge sclarée purgent et assainissent les intestins.

Les plantes ayurvédiques comme la curcumine, le kutki et le triphala améliorent l’assimilation et l’élimination et les huiles essentielles de bigarade, bouleau blanc, carotte sauvage, céleri, cyprès, fenouil doux, reine des prés, rose ou thym sont « détoxinantes ».

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Hernie ombilicale Intolérance au gluten Atrophie villositaire Traitement du Clostridium difficile Invagination Gastrite nerveuse Comment soigner une colopathie naturellement Cirrhose biliaire primitive Fistule anale Encéphalopathie hépatique Colite Escherichia coli Hernie hiatale Traiter le reflux gastro- œsophagien Maladie de Chagas Colopathes Dysenterie Traiter les oxyures Calcul biliaire traitement naturel Éventration abdominale Syndrome d'Ogilvie Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Typhoïde Ascaris Ankylostomiase Rectocolite hémorragique Gastrite Intolérance au glucose Diverticule de l’oesophage Atrésie Cirrhose du foie Intolérance au lactose Syndrome de Barrett Varices oesophagiennes Hernie de la ligne blanche Comment soigner l'escherichia coli Hypertension portale Spasme œsophagien Traiter une colopathie fonctionnelle Clostridium Diverticule de Meckel Angiocholite Hépatite virale Calculs biliaires Amibiase Dissoudre des calculs biliaires Stase stercorale Syndrome de Budd Chiari Colite ischémique Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Achalasie Cholécystite Oesophagite Syndrome hépato-rénal Lavage d'estomac Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Maladie de Caroli Maladie de Crohn Hépatite toxique Syndrome de l’intestin irritable Hernie inguinale et crurale Soigner une hernie hiatale naturellement Reflux gastro-oesophagien Anomalies de l’œsophage Stéatose hépatique Colon irritable homéopathie Helicobacter pylori traitement naturel Occlusion intestinale Kyste hydatique Soigner une salmonellose Bézoard Hernie de Bochdalek 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Syndrome dysentérique Glossodynie Mâchoire qui craque Traiter l'helicobacter pylori Blanc de l'œil jaune Enterococcus faecalis Gastrite chronique Hépatomégalie Lithiase salivaire Maladie coeliaque Traiter un ténia ou ver solitaire Côlon irritable Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Sécheresse de la bouche Diverticule colique Soigner une gastrite Soigner les ulcères gastriques Régime FODMAP Infarctus mésentérique Soigner les vers intestinaux Maladie de Hirschsprung Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Maladie de Gilbert Hépatite auto-immune Cysticercose Bilharziose Giardiase Anti-acide Syndrome de Mallory Weiss Choléra Ulcère duodénal Insuffisance hépatique Dyspepsie Dysenterie tropicale Péritonite Cholangite Angiome du foie Pancréatite aiguë Prolapsus rectal Parasitoses digestives Adénolymphite mésentérique Malabsorption du fer Parasites intestinaux Hernie diaphragmatique Traitement de l'intestin irritable Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Syndrome de Costen Intoxication alimentaire Ulcère gastrique Rectite Atrésie de l'œsophage Abcès anal Vermifuge humain Syndrome de Sadam Cytolyse hépatique Éviter les remontées acides après un repas Maladie de Whipple Appendicite Fissure anale MICI Colite spasmodique

Ces pros peuvent vous aider