Le côlon

Écrit par les experts Ooreka
Schéma colon ebook

Comprendre l'anatomie du côlon.

Le côlon ou gros intestin mesure en moyenne 1,5 m pour un diamètre moyen de 7 cm.

  • Il forme un cadre autour de l'intestin grêle, en bordure de la cavité abdominale.
  • Le rôle du côlon est de terminer la digestion, de récupérer l'eau du chyme intestinal et d'évacuer les déchets résiduels vers le rectum.

Description du côlon

Le côlon présente un aspect dû à l'alternance de zones dilatées bosselées (haustrations) et de zones resserrées par le tonus musculaire de sa paroi. Les haustrations sont également visibles à l'intérieur du côlon lors d'une coloscopie.

  • Trois bandelettes (également appelées taenias, comme les vers plats) sont visibles dans le sens de sa longueur. Elles répondent à l'organisation musculaire de la paroi colique, structurée pour faire progresser les déchets vers le rectum.
  • Contrairement à l'intestin grêle, la muqueuse du côlon ne présente pas de villosités.
  • Entre deux couches musculaires, la paroi colique contient un système nerveux autonome, les plexus d'Auerbach. Elle possède également de nombreux vaisseaux lymphatiques reliés à des ganglions qui filtrent les bactéries et les toxines éventuelles.

Les 5 parties du côlon

Le côlon est divisé en cinq parties :

  • le caecum : légèrement dilaté, situé en bas et à droite de l'abdomen, auquel s'attache l'appendice ;
  • le côlon droit ou ascendant qui remonte vers le foie ;
  • le côlon transverse qui passe de droite à gauche devant l'estomac et remonte un peu sous les côtes gauches ;
  • le côlon gauche ou descendant qui redescend vers le bassin ;
  • le côlon sigmoïde, qui pénètre dans le bassin.

Le caecum

Le caecum, partie initiale du côlon, est situé dans la fosse iliaque droite. Il forme une poche qui reçoit de l'intestin grêle les résidus encore très liquides de la digestion.

  • L'intestin grêle débouche à mi-hauteur du caecum par un renflement, la valvule iléo-caecale ou valvule de Bauhin, dont la forme empêche tout reflux de matières fécales vers l'intestin.
  • L'extrémité inférieure du caecum se prolonge par l'appendice vermiforme, son extrémité supérieure se poursuit avec le côlon ascendant.
  • Le caecum est rattaché à l'arrière de la paroi abdominale par un vaste repli du péritoine.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

L'appendice

L'appendice est situé dans la fosse iliaque droite, tout au bout du caecum, mais dans une position variable chez chacun. La jonction entre caecum et appendice est appelée point de Mac Burney, une zone palpée avec attention par le médecin qui recherche une appendicite.

  • Il mesure entre 2 et 20 cm selon les individus, pour un diamètre de 0,5 à 1 cm.
  • L'appendice est relié au caecum et à l'intestin grêle par une fine membrane fibreuse très proche du péritoine.

À savoir : au cours d'une intervention pour appendicite, le chirurgien recherche au niveau de l'iléon un autre appendice, le diverticule de Meckel.

Le côlon ascendant

Le côlon droit ou ascendant occupe le flanc et l'hypochondre droits : il va de la fosse iliaque droite jusqu'au dessous du foie, où il forme l'angle colique droit avant de repartir vers le centre de l'abdomen.

Le côlon droit est relié à la paroi abdominale postérieure par une membrane à double feuillet, le mésocôlon ascendant.

Le côlon transverse

Le côlon transverse va de l'angle colique droit, sous le foie, à l'angle colique gauche, situé devant la rate et sous les côtes gauches. Il traverse le creux épigastrique en avant de l'estomac, juste sous la paroi de l'abdomen.

  • Un peu plus long que le côlon droit, le côlon transverse est très mobile, ce qui lui permet de suivre les variations de l'estomac au cours du reps ou de la digestion.
  • Le côlon transverse est relié à la paroi abdominale postérieure par le mésocôlon transverse et à l'estomac par un vaste repli du péritoine, le grand épiploon, qui recouvre les anses intestinales.

Le côlon descendant

Le côlon gauche ou descendant occupe l'hypochondre et le flanc gauches : il va des côtes à la fosse iliaque gauche où il se continue par le sigmoïde. Il est en partie recouvert par des anses de l'intestin grêle.

  • Le côlon gauche est à peu près de la même longueur que le côlon ascendant. Sa paroi présente beaucoup plus de franges graisseuses qui sont autant de réserves énergétiques.
  • Le côlon gauche est relié à la paroi abdominale postérieure par le mésocôlon descendant, recouvert par les anses intestinales.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Le côlon sigmoïde

Le côlon sigmoïde (en forme de S) forme un coude avec le côlon descendant pour revenir vers le centre et l'arrière du bassin, juste devant le sacrum. À ce niveau, il se poursuit par le rectum.

  • Le côlon sigmoïde est une portion très mobile de l'intestin, qui peut tourner autour d'elle-même.
  • La paroi du côlon sigmoïde est le siège fréquent de minuscules hernies, les diverticules.
  • Le mésocôlon sigmoïde est relié à la paroi abdominale postérieure par le mésocôlon sigmoïde.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
DJ
dr anouar jarraya /tunis tunisie

psychiatre psychothérapeute sexologue | cabinet médical (adultes & enfants)

Expert

gabriel choukroun

ostéopathe d.o. - ostéopathie émotionnelle | osteomind consult

Expert

HB
hassen bouzidi

biologiste medical | lbbm

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique digestion

Tout le guide pratique

Maladies du pancréas