Le foie

Écrit par les experts Ooreka

Comprendre l'anatomie et le rôle du foie.

Le foie est la principale usine chimique du corps. Il est donc placé entre le tube digestif, dont il reçoit tous les éléments issus de la digestion par le système veineux porte, et la circulation générale dans laquelle il déverse les nutriments triés ou transformés.

Schéma ebook anatomie foie

Description du foie

Le foie est un gros organe rouge foncé, qui pèse à l'autopsie 1,4 kg chez l'adulte, mais peut atteindre 2,5 chez le vivant quand il est gorgé de sang. Il mesure en moyenne 28 cm de largeur, 16 cm de profondeur et 8 cm de hauteur.

Le maintien du foie

Situé en haut et à droite de l'abdomen, plaqué sous le diaphragme et en avant de l'estomac, il est en grande partie caché sous les dernières côtes droites.

La surface lisse du foie est recouverte par une capsule de péritoine reliée aux éléments qui le fixent à sa place

  • le ligament falciforme du foie, qui sépare le lobe droit du lobe gauche et rattache le foie au diaphragme et à la paroi abdominale antérieure ;
  • le ligament rond, accolé en partie au ligament falciforme ;
  • les ligaments coronaires et triangulaires droit et gauche ;
  • les veines sus-hépatiques et la veine cave ;
  • le petit épiploon qui relie le foie et la petite courbure de l'estomac.

La segmentation du foie

Le foie est divisé en quatre lobes par des ligaments issus de sa capsule fibreuse :

  • le lobe droit, le plus volumineux ;
  • le lobe gauche, placé devant l'estomac ;
  • le lobe caudé et le lobe carrés, nettement plus petits, ne sont visibles que si on regarde le foie par le dessous.

Le foie est également divisé en huit segments qui correspondent aux huit branches veineuses issues de la veine porte. C'est grâce à cette segmentation, plus que par la division en lobes, que le chirurgien peut opérer une partie du foie sans menacer l'ensemble de l'organe.

Le hile du foie

Le hile du foie, situé sous sa face inférieure, présente un pédicule comportant :

  • l'artère hépatique qui nourrit le foie en sang oxygéné ;
  • la veine porte qui draine tout le sang venant du tube digestif ;
  • le canal biliaire qui draine tous les canalicules internes au foie où se forme la bile et qui rejoint le canal cystique issu de la vésicule biliaire ;
  • trois veines sus-hépatiques qui renvoient le sang vers le cœur.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Structure interne du foie

Le foie contient environ 300 milliards de cellules hépatiques, les hépatocytes, organisées en petites unités fonctionnelles : les lobules.

Un lobule est un cylindre hexagonal centré autour d'une veinule qui rejoindra une veine sus-hépatique. Les hépatocytes sont disposés autour de cette veinule comme des rayons autour d'un moyeu de roue.

À chacun des six angles du lobule se trouve un espace porte qui contient une veinule porte, un capillaire nourricier issu de l'artère hépatique et un canalicule biliaire. Chaque élément émet des prolongements dans le lobule pour y déverser des nutriments, en récupérer la production ou en drainer la bile.

Les canalicules biliaires se rejoignent pour former le canal biliaire au niveau du hile.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
mr
marie france roussel

superviseur | france loisir

Nouvel expert

vanessa méril-mamert

nutritionniste, créatrice culinaire | wellness nutrition

Expert

salim djelouat

pr. bioclinicien -expert médical -auteur scientifi

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique digestion

Tout le guide pratique

Maladies du pancréas