Sommaire

La hernie est le passage d'organes abdominaux à travers un orifice naturel situé au niveau du pli de l'aine :

  • les hernies inguinales sont 8 fois plus fréquentes chez le garçon ou l'homme que chez la fille,
  • les hernies crurales se voient surtout chez la femme âgée.

Mécanismes de la hernie

La hernie inguinale

Le canal inguinal relie la cavité abdominale et les bourses chez le garçon. C'est par cette voie que passe le cordon spermatique associant le canal déférent et les vaisseaux spermatiques qui irriguent les testicules. Un résidu de canal inguinal embryonnaire peut persister chez la fille.

La hernie inguinale indirecte (dite aussi oblique externe) est une hernie d'origine congénitale quand la fermeture du canal inguinal, qui survient normalement entre la naissance et l'âge de 3 ans, est insuffisante.

La hernie inguinale directe est due à la faiblesse de l'attache des muscles abdominaux sur les os du bassin, ce qui entraîne l'élargissement excessif du canal. Les facteurs qui favorisent la hernie inguinale directe sont le port de charges lourdes et l'excès de pression dans l'abdomen (météorisme, ascite).

Chez le garçon, le sac herniaire contient du péritoine et parfois une anse d'intestin grêle que l'on peut longtemps faire rentrer dans l'abdomen par simple pression des doigts. Chez la fille, il n'est pas rare de trouver un ovaire dans le sac herniaire.

La hernie crurale

L'orifice crural, situé un peu plus à l'intérieur de la cuisse que le canal inguinal, est un petit espace laissé libre par l'insertion des muscles abdominaux (formant l'arcade crurale) sur le pubis.

La hernie apparaît quand le surpoids, la faiblesse des muscles abdominaux et des efforts inadaptés élargissent cet espace et laissent passer péritoine et anse intestinale.

Il existe aussi des hernies ombilicales, autour du nombril. Elles sont toujours d'origine congénitale et plus fréquentes ethnies.

Une éventration est le passage de péritoine et d'organes abdominaux à travers un orifice acquis, artificiel, comme une cicatrice chirurgicale par exemple.

Symptômes de ces hernies

Une hernie se traduit par la présence d'une saillie ou d'une tuméfaction perceptible au niveau de l'aine ou le long du cordon spermatique et dans une bourse. Elle peut être minime, ne contenant que du péritoine, ou plus volumineuse quand elle contient une anse intestinale, et disparaître plusieurs semaines avant de ressortir.

La hernie est accentuée par la toux et l'effort de poussée abdominale. Elle n'est pas douloureuse.

On dit que la hernie est réductible tant que l'on peut faire rentrer l'intestin dans l'abdomen avec une pression douce des doigts. Elle est irréductible quand cette manœuvre échoue.

Évolution de la hernie

Une hernie ne se corrige pas spontanément avec le temps, même chez le jeune enfant. Elle ne peut que devenir permanente et s'accentuer au fil des années.

La principale complication est l'étranglement, qui menace la survie de l'anse intestinale bloquée dans le sac herniaire. Les signes d'étranglement sont la douleur locale et le durcissement du sac herniaire, puis une occlusion intestinale apparaît avec douleurs diffuses, météorisme, vomissements, arrêt des matières et des gaz.

Le taux de récidive après chirurgie est inférieur à 1 %.

Traitement de la hernie

Qu'elle soit inguinale ou crurale, le traitement de la hernie est chirurgical. L'opération peut être réalisée selon la technique classique avec incision de la peau ou par coelioscopie. Le chirurgien peut ou non interposer une prothèse sous forme de plaque ou de grille pour ne pas trop étirer les muscles abdominaux.

Les cas les plus simples sont parfois opérés sous anesthésie locale ou péridurale.

La hernie étranglée doit être opérée en urgence, ce qui n'est pas le cas d'une hernie réductible et indolore.

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Syndrome de Sadam Kyste hydatique Hernie diaphragmatique Côlon irritable Sécheresse de la bouche Éviter les remontées acides après un repas Diverticule de Meckel Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Choléra Maladie de Caroli Cysticercose Cholécystite Syndrome de Mallory Weiss Typhoïde Varices oesophagiennes Hernie de la ligne blanche Colite spasmodique Hépatite toxique Anti-acide Calculs biliaires Traiter l'helicobacter pylori Bilharziose Ascaris Soigner une hernie hiatale naturellement Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Anomalies de l’œsophage Hépatite auto-immune Gastrite chronique Abcès anal Hernie hiatale Infarctus mésentérique Amibiase Escherichia coli Insuffisance hépatique Syndrome de Budd Chiari Comment soigner l'escherichia coli Intolérance au glucose Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Giardiase Atrophie villositaire Maladie de Whipple Traitement de l'intestin irritable Maladie de Crohn Stase stercorale MICI Angiome du foie Hépatite virale Ankylostomiase Colopathes Parasitoses digestives Clostridium Soigner les vers intestinaux Soigner les ulcères gastriques Soigner une salmonellose Colite ischémique Maladie coeliaque Gastrite Lavage d'estomac Oesophagite Traiter le reflux gastro- œsophagien Malabsorption du fer Reflux gastro-oesophagien Occlusion intestinale Intoxication alimentaire Maladie de Chagas Soigner une gastrite Intolérance au gluten Syndrome de Barrett Hernie de Bochdalek Stéatose hépatique Syndrome d'Ogilvie Cirrhose du foie Maladie de Gilbert Cytolyse hépatique Cirrhose biliaire primitive Hépatomégalie Maladie de Hirschsprung Diverticule colique Cholangite Hypertension portale Atrésie Adénolymphite mésentérique Ulcère gastrique Rectite Ulcère duodénal Hernie inguinale et crurale Encéphalopathie hépatique Helicobacter pylori traitement naturel Bézoard Mâchoire qui craque Hernie ombilicale Dysenterie Spasme œsophagien Pancréatite aiguë Dissoudre des calculs biliaires Angiocholite Traiter une colopathie fonctionnelle Prolapsus rectal Syndrome de Costen Gastrite nerveuse Fissure anale Calcul biliaire traitement naturel Colon irritable homéopathie Intolérance au lactose Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Syndrome dysentérique Fistule anale Dyspepsie Syndrome de l’intestin irritable Blanc de l'œil jaune Appendicite 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Enterococcus faecalis Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Traiter un ténia ou ver solitaire Régime FODMAP Comment soigner une colopathie naturellement Glossodynie Éventration abdominale Diverticule de l’oesophage Rectocolite hémorragique Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Achalasie Dysenterie tropicale Péritonite Invagination Traiter les oxyures Colite Syndrome hépato-rénal Lithiase salivaire Traitement du Clostridium difficile Parasites intestinaux Vermifuge humain Atrésie de l'œsophage