Sommaire

 

Comprendre les causes de nausée et de vomissement.

Le vomissement est le rejet actif du contenu gastrique avec contraction du diaphragme et des muscles abdominaux. La nausée est la perception désagréable d'une envie imminente de vomir.

Le rejet sans contraction musculaire est une régurgitation, phénomène banal chez le nourrisson.

Analyse des nausées et vomissements

Mécanismes

Femme prise de nausées

La nausée et le vomissement inaugurent ou accompagnent de très nombreuses maladies aiguës ou chroniques, médicales ou chirurgicales, et même l'état naturel de début de grossesse avec ses modifications hormonales.

  • Ils sont dus à une stimulation excessive du système nerveux végétatif ou à un trouble du système de l'équilibre.
  • La nausée et le vomissement sont aussi, comme chez l'animal, des réflexes destinés à protéger l'organisme, contre l'ingestion de produits toxiques, souillés ou périmés.
  • C'est aussi un réflexe provoqué par la stimulation de la luette (doigt, corps étranger), à l'absorption de certains liquides (café salé) ou à la perception d'odeurs nauséabondes.

Caractères

Avant de consulter son médecin traitant, il est bon de préparer les réponses aux questions qu'il va poser en précisant certains caractères de la nausée ou du vomissement 

  • le début brusque ou annoncé par une nausée prolongée ;
  • la répétition régulière ou le caractère occasionnel ;
  • le délai d'apparition par rapport au dernier repas ;
  • les troubles digestifs associés ou non : diarrhée, constipation, ballonnement, douleurs abdominales ;
  • les signes généraux éventuels : fièvre, jaunisse, maux de tête, vertige, sueurs froides, palpitations, toux.
Lire l'article Ooreka

Nausée et vomissement : les causes digestives

De nombreuses maladies digestives provoquent nausée ou vomissement.

Causes médicales

Elles nécessitent une consultation dès que les nausées durent plus de 3 heures ou s'accompagnent d'autres signes :

  • indigestion par excès de volume ou de matières grasses,
  • gastrite spontanée, toxique ou médicamenteuse,
  • ulcère gastrique,
  • gastroentérite, infections intestinales,
  • hépatites virales ou toxiques,
  • infection et calcul des voies biliaires,
  • pancréatite aiguë,
  • intolérances alimentaires (lactose, lait de vache, gluten) ou allergies alimentaires,
  • intoxications alimentaires par des aliments vénéneux, souillés ou périmés,
  • chez le nourrisson, erreur diététique ou forçage alimentaire, crise acétonémique.

Causes chirurgicales

Elles nécessitent généralement une consultation plus rapide, parfois en urgence :

  • l'appendicite,
  • la péritonite,
  • un calcul biliaire bloqué, la cholécystite aiguë,
  • les cancers et kystes du pancréas,
  • l'occlusion intestinale quelle qu'en soit la cause,
  • la perforation d'ulcère gastrique,
  • chez le nourrisson, la sténose du pylore et l'invagination intestinale aiguë.

Causes neurologiques de ces troubles

La nausée et le vomissement accompagnent notamment :

  • les vertiges et les troubles de l'équilibre,
  • les migraines,
  • les suites de traumatisme crânien,
  • les méningites et encéphalites,
  • les tumeurs cérébrales ou méningées,
  • les hémorragies méningées,
  • les chocs émotionnels violents,
  • le mal de mer ou des transports,
  • diverses maladies psychiatriques, dont les crises d'anorexie/boulimie ou d'hystérie.

Causes métaboliques de nausée et de vomissement

Les principaux troubles métaboliques avec nausée ou vomissement sont

  • l'état d'ivresse alcoolique ou lié à la prise d'un stupéfiant ;
  • l'hyperglycémie (taux sanguin de sucre très élevé), les crises acétonémiques chez le diabétique ;
  • l'insuffisance rénale, le taux élevé d'urée dans le sang ;
  • la prise de nombreux médicaments (lire les notices), la chimiothérapie ;
  • l'effort intense et prolongé (marathon par exemple).

Autres causes de ces troubles

On peut aussi ressentir une nausée ou vomir dans des situations très diverses

  • grossesse au cours du premier trimestre,
  • prise de contraceptifs oraux ou de traitement hormonal de la ménopause,
  • maladies génitales aiguës : kyste ovarien, salpingite, endométrite,
  • infections urinaires ou calculs rénaux,
  • infarctus du myocarde,
  • infection ORL (angine, otite) surtout chez le nourrisson.

Qui consulter ?

En situation d'urgence (début brusque, signes associés inquiétants), appelez votre médecin traitant ou le médecin de garde.

  • Ils orienteront les décisions (visite à domicile, hospitalisation) en fonction des éléments que vous décrirez.
  • Ils vous indiqueront aussi les gestes à faire ou à ne pas faire : donner à boire ou laisser à jeun, donner ou non des médicaments par exemple.

Sans signe d'urgence, consultez votre médecin traitant. Ne donnez pas de médicament anti-émétique (contre les vomissements) sans son avis.

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Comment soigner une colopathie naturellement Rectite Occlusion intestinale Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Éviter les remontées acides après un repas Amibiase Soigner une salmonellose Intolérance au glucose Varices oesophagiennes Parasitoses digestives Gastrite nerveuse Cirrhose du foie Atrophie villositaire Lithiase salivaire Vermifuge humain Gastrite Traiter un ténia ou ver solitaire Hépatomégalie Dyspepsie Hypertension portale Prolapsus rectal Régime FODMAP Hernie hiatale Calculs biliaires Anomalies de l’œsophage Traiter l'helicobacter pylori Cysticercose Atrésie Éventration abdominale Syndrome dysentérique Reflux gastro-oesophagien Maladie coeliaque Syndrome de Budd Chiari Appendicite Dysenterie Colite spasmodique Calcul biliaire traitement naturel Ulcère gastrique 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Cirrhose biliaire primitive Enterococcus faecalis Syndrome d'Ogilvie Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Choléra Colite Oesophagite Diverticule de l’oesophage Hernie de Bochdalek Fistule anale Bézoard Gastrite chronique Traiter les oxyures Diverticule colique Clostridium Traiter le reflux gastro- œsophagien Comment soigner l'escherichia coli Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Colopathes Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Adénolymphite mésentérique Maladie de Whipple Stéatose hépatique Traiter une colopathie fonctionnelle Parasites intestinaux Syndrome hépato-rénal Blanc de l'œil jaune Infarctus mésentérique Soigner une gastrite Colite ischémique Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Traitement de l'intestin irritable Invagination Spasme œsophagien Escherichia coli Insuffisance hépatique Angiocholite Intoxication alimentaire Syndrome de Barrett Typhoïde Côlon irritable Intolérance au gluten Syndrome de Costen Kyste hydatique Dysenterie tropicale Bilharziose Hernie inguinale et crurale Diverticule de Meckel Traitement du Clostridium difficile Sécheresse de la bouche Anti-acide Hépatite virale Syndrome de Sadam Péritonite Syndrome de Mallory Weiss Ankylostomiase Maladie de Hirschsprung Cholécystite Malabsorption du fer Hernie ombilicale Maladie de Gilbert Mâchoire qui craque Syndrome de l’intestin irritable Pancréatite aiguë Dissoudre des calculs biliaires Soigner les ulcères gastriques Cytolyse hépatique Helicobacter pylori traitement naturel Ulcère duodénal Stase stercorale Angiome du foie Hernie de la ligne blanche Colon irritable homéopathie Cholangite Hernie diaphragmatique Encéphalopathie hépatique Giardiase Glossodynie Maladie de Chagas MICI Maladie de Caroli Hépatite auto-immune Lavage d'estomac Abcès anal Fissure anale Intolérance au lactose Hépatite toxique Maladie de Crohn Ascaris Soigner une hernie hiatale naturellement Atrésie de l'œsophage Achalasie Rectocolite hémorragique Soigner les vers intestinaux