Sommaire

Soigner une crise de foie

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les crises de foie sont des manifestations digestives qui se déclarent surtout après les fêtes de fin d’année ou à la période de Pâques pendant lesquelles il est très courant de faire des excès alimentaires.

De nombreuses méthodes existent pour éviter ou soigner une crise de foie.

1. Prévenez les crises de foie

Préparez votre organisme

Les crises de foie apparaissent surtout en périodes de fêtes. Il est donc possible de les anticiper. Pour cela :

  • Soyez reposé, dormez correctement au cours des nuits qui précèdent les périodes de fêtes et ne vous couchez pas trop tard.
  • Hydratez-vous correctement.
  • Faites un peu d’exercice physique dans les jours qui précèdent les excès.
  • Évitez le tabac.
  • Prenez comme remède homéopathique Nux vomica en 5 CH (5 granules avant et après le repas).
Consulter la fiche pratique Ooreka

Ayez les bons réflexes pendant et après le repas

Au cours du repas :

  • Mangez lentement.
  • Prenez le temps de bien mâcher les aliments et de les savourer.
  • Restez raisonnable quant à la consommation d’aliments gras (charcuterie, foie gras, sauces, arachides, gâteaux crémeux...) et de chocolat.
  • Mangez des salades et des légumes.
  • Évitez de consommer de l’alcool et bannissez leur mélange.
  • N’hésitez pas à vous lever de temps en temps de table et, si possible, allez prendre l’air.

Après le repas :

  • Pour faciliter votre digestion, portez des vêtements suffisamment amples pour ne pas comprimer votre abdomen.
  • Évitez de vous allonger, cela ne vous soulagera pas, bien au contraire.

2. Hydratez-vous

Si vous souffrez déjà d’une crise de foie, comme souvent en cas de troubles digestifs, il est recommandé de bien s’hydrater.

Buvez beaucoup d’eau minérale et n’hésitez pas à consommer de l’eau par tous les moyens possible :

  • bouillons ;
  • potages et soupes de légumes maison (source de fibres) ;
  • tisanes, notamment de menthe (pour ses vertus digestives) :
    • Versez l’équivalent d’une tasse d’eau bouillante sur une cuillerée à soupe de feuilles de menthe séchées.
    • Laissez infuser une dizaine de minutes.
    • Buvez l'infusion (à boire entre ou après les repas et le soir avant de vous coucher).

3. Mangez peu

Pendant les 24 heures qui suivent les débuts de votre crise de foie, mettez-vous à la diète.

  • Mettez votre système digestif au repos pour qu'il récupère plus facilement.
  • Consommez exclusivement des soupes et des bouillons.
  • Vous pouvez tout au plus consommer de la laitue au déjeuner.

4. Adoptez une bonne hygiène de vie

  • Plus encore que le reste du temps, vous devez adopter une hygiène de vie correcte pour une durée d'au moins 24 à 48 heures :
    • Ne buvez pas d’alcool.
    • Ne consommez pas de tabac.
    • Ne consommez pas de café.
  • Mettez une bouillotte chaude sur la région du foie (en haut et à droite du nombril) pendant une vingtaine de minutes.
  • Dès que vous vous sentirez un peu mieux, reprenez une activité physique, cela vous aidera à éliminer les toxines.

5. Privilégiez certains aliments

Dès que possible, choisissez des aliments adaptés pour soulager rapidement votre foie :

  • artichauts (crus aussi bien que cuits) ;
  • radis noirs (crus avec un peu de sel) ;
  • asperges ;
  • pissenlits en salade ;
  • chicorée (certains produits vendus pour le petit déjeuner se composent presque exclusivement de chicorée, choisissez ceux qui contiennent le moins de café possible) ;
  • jus de citron bio fraîchement pressé avec un demi-verre d’eau tiédie (pas au micro-ondes) et sans sucre ;
  • thym et romarin dans vos plats pour faciliter la digestion.
Consulter la fiche pratique Ooreka

6. Drainez votre foie

Pour favoriser le drainage hépatique :

  • Réalisez la tisane suivante :
    • Mélangez 50 grammes de feuilles de chacune des plantes suivantes :
      • artichaut ;
      • bouleau ;
      • menthe ;
      • romarin ;
      • sauge.
    • Ajoutez-y 50 g d’écorce de citron (bio).
    • Plongez le tout dans 1 l d’eau froide et portez à ébullition.
    • Retirez aussitôt du feu.
    • Couvrez et laissez infuser une dizaine de minutes.
    • Filtrez et buvez à distance des repas.
  • Faites des infusions de ményanthe : 5 cuillerées à soupe pour 1 l d’eau à laisser infuser dix minutes, à filtrer et à boire à raison de trois tasses par jour.
  • Faites des tisanes à base de feuilles de boldo séchées :
    • Comptez une cuillerée à café pour 250 ml d’eau (ou 10 g de boldo pour 1 l d’eau bouillante).
    • Versez l’eau bouillante sur les feuilles et laissez infuser dix minutes.
    • Filtrez et buvez trois fois par jour ou tout au long de la journée.
  • Versez un litre d’eau bouillante sur un citron issu de l’agriculture bio coupé en deux. Laissez infuser quelques minutes puis buvez tout au long de la journée.
  • Utilisez le pissenlit :
    • Faites des infusions de feuilles de pissenlit fraîches ou séchées à laisser infuser une dizaine de minutes dans une eau frémissante. Buvez-en trois tasses par jour.
    • Vous pouvez aussi faire macérer pendant trois heures deux cuillerées à soupe de racines de pissenlit (fraîches ou séchées) dans 1 l d’eau froide. Portez ensuite à ébullition, maintenez à cette température quelques minutes puis filtrez. Consommez cette préparation avant et après les repas.
Consulter la fiche pratique Ooreka

7. Pensez à l'homéopathie pour soigner votre crise de foie

En homéopathie, plusieurs remèdes permettent de soulager les crises de foie. Mais pour que le remède puisse vous soulager correctement, il faut connaître la cause de la crise de foie.

À la suite d’excès alimentaires

Si votre crise de foie fait suite à des excès alimentaires, il est recommandé de prendre 3 granules trois fois par jour, en 7 CH, de :

  • Antimonium crudum en particulier si :
    • La langue est blanche.
    • Vous présentez des gaz.
    • Les nausées ne passent pas.
  • Ipeca si :
    • Les nausées sont très fortes et s’accompagnent d’une importante salivation.
    • La langue est plutôt propre (très légèrement blanche).
  • Nux vomica si :
    • La crise a fait son apparition dans les 2 heures qui ont suivi le repas.
    • Amélioration de votre état après les vomissements.
    • Une sieste a tendance à améliorer les symptômes.
  • En teinture mère (à boire en dehors des repas, 1,5 l par jour) il est préconisé de diluer dans 1,5 l d’eau, 150 gouttes de chacun de ces produits :
    • d'Arctium lappa (bardane) ;
    • de Saponaria officinalis ;
    • et de Taraxacum dens leonis.

Suite à l’ingestion d’aliments en particulier

Certaines crises de foie peuvent survenir lorsqu'on consomme en excès certains aliments bien spécifiques. En fonction de l’aliment incriminé, un remède homéopathique différent sera préconisé (toujours en 7 CH, 3 granules toutes les demi-heures au début, puis espacez progressivement les prises) :

  • Antimonium crudum si la crise est due à l’ingestion d’aliments acides ou vinaigrés ;
  • China suite à la consommation de fruits pas assez mûrs ;
  • Ferrum metallicum si des œufs sont à mettre en cause ;
  • Lycopodium avec les crustacés (les huîtres notamment), les oignons ou les féculents ;
  • Nux vomica pour l’alcool (ou Kalium bichromicum plus spécifiquement pour la bière) ;
  • Pulsatilla si les aliments gras, les pâtisseries ou les glaces sont à incriminer.

En cas de douleurs localisées sur le côté droit, nausées et maux de tête

Prenez 15 gouttes avant chaque repas :

  • de Chelidoniump composé ;
  • ou de Ricinus composé.

Si la crise de foie a une origine émotionnelle

Prenez, en 9 CH :

  • Ignatia en cas de contrariété ;
  • Colocynthis en cas de colère.
Consulter la fiche pratique Ooreka

8. Soignez-vous grâce aux plantes

Les préparations naturelles

  • Les ampoules de radis noir et d’artichaut sont tout spécialement conçues pour drainer le foie. Prévues pour une cure de trois semaines elles sont parfaitement adaptées pour soulager le foie en cas de crise. Prenez une ampoule par jour dans un verre d’eau, chaque matin à jeun.
  • Vous pouvez également demander à votre pharmacien de réaliser une préparation à base de plantes fraîches : artichaut, bardane et pissenlit. Prenez une cuillerée à café de cette préparation avec un verre d’eau (une fois par jour).
  • L’Élixir du suédois est une préparation idéale pour soulager les crises de foie. Prenez une cuillerée à café une à deux fois par jour avant les repas (possible en cure de 28 jours).

La phytothérapie

En phytothérapie, de nombreuses préparations de plantes sont vendues sous forme de gélules pour soulager les crises de foie :

  • Prenez une gélule (matin, midi et soir avant les repas) :
    • D'artichaut : remède de référence pour le foie, il favorise sa cicatrisation, l'élimination de la bile, facilite la digestion et plus généralement soigne les troubles hépatiques et biliaires (choisissez des gélules contenant de la poudre micronisée de plante).
    • De boldo : favorise la sécrétion de bile pour une meilleure digestion. Elle peut également être utilisée en prévention pour son action hépatoprotectrice (utilisez des gélules de poudre totale de feuille micronisée).
    • De fumeterre : agit sur la formation et l'évacuation de la bile, régularise l'activité hépatique et facilite la digestion. Il est connu pour prévenir et guérir les troubles hépatodigestifs et vous pouvez l'associer au Desmodium qui régénère et protège les cellules hépatiques.
    • Ou de radis noir : draineur hépatique et biliaire par excellence, il rétablit le bon fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire, il favorise l'élimination des déchets et des toxines. Il est à utiliser en particulier pour les troubles hépatobiliaires chroniques, car il permet un drainage en profondeur.
  • Vous pouvez également mélanger deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre bio à un grand verre d'eau, une demi-heure avant les repas pour faciliter la digestion.

9. Utilisez les huiles essentielles

Parmi les huiles essentielles intéressantes pour soulager une crise de foie, citons :

  • l’huile essentielle de Menthe poivrée :
    • Diluez 5 ml de menthe poivrée dans 5 ml d’huile végétale de jojoba.
    • Massez-vous le ventre environ quatre fois par jour avec ce mélange.
  • l’huile essentielle de citron :
    • Mettez deux gouttes dans une cuillère à café d’huile d’olive de première pression à froid ou avec du miel.
    • Prenez-en chaque matin à jeun (ou le soir en été).
  • l’huile essentielle de carotte (Daucus carota) :
    • Diluez deux gouttes d'huile essentielle de carotte à une cuillerée à café de miel ou d’huile d’olive et prenez ce mélange deux fois par jour.
    • Ou mélangez une goutte d'huile essentielle de carotte à dix gouttes d’huile végétale de votre choix et appliquez en massant sur la région du foie.
  • l’huile essentielle de romarin à verbénone (Rosmarinus officinalis CT verbenone) :
    • Mélangez deux gouttes d'huile essentielle de romarin à une cuillerée à café de miel ou d'huile d'olive et prenez-en une fois par jour avant le petit-déjeuner.
    • Ou diluez deux gouttes d'huile essentielle de romarin dans une cuillerée à café d’huile végétale et, le matin, massez la zone du foie.

Matériel nécessaire pour soigner une crise de foie

Imprimer
Chicorée sans caféine

Chicorée sans caféine

À partir de 4 €

Comprimés homéopathiques

Comprimés homéopathiques

Environ 2 € le tube

Compléments alimentaires en ampoule

Compléments alimentaires en ampoule

Selon l'essence

Teinture mère

Teinture mère

Selon plante

Gélules de phytothérapie

Gélules de phytothérapie

Selon les plantes

Infusions

Infusions

À partir de 5 € les 100 g

Élixir du Suédois

Élixir du Suédois

36 € les 700 ml

Huiles essentielles

Huiles essentielles

À partir de 3 € les 10 ml

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Soigner une hernie hiatale naturellement Malabsorption du fer Colon irritable homéopathie Gastrite chronique Invagination Fistule anale Côlon irritable Abcès anal Blanc de l'œil jaune Helicobacter pylori traitement naturel MICI Infarctus mésentérique Fissure anale Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? Intolérance au lactose Diverticule colique Cytolyse hépatique Syndrome d'Ogilvie Cirrhose du foie Traiter le reflux gastro- œsophagien Soigner les vers intestinaux Giardiase Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Éviter les remontées acides après un repas Soigner les ulcères gastriques Lutter contre les reflux gastro-œsophagiens Sécheresse de la bouche Régime FODMAP Gastrite nerveuse Colite Traiter une colopathie fonctionnelle Syndrome dysentérique Hernie inguinale et crurale Péritonite Cirrhose biliaire primitive Soigner une salmonellose Cholécystite Amibiase Dysenterie Maladie de Caroli Parasites intestinaux Bilharziose Syndrome de Sadam Atrésie Dyspepsie Colite ischémique Intoxication alimentaire Ascaris Syndrome de Mallory Weiss Hépatite virale Appendicite Hypertension portale Comment soigner l'escherichia coli Enterococcus faecalis Maladie de Chagas Traiter un ténia ou ver solitaire Angiome du foie Angiocholite Cysticercose Oesophagite Hernie diaphragmatique Lavage d'estomac Occlusion intestinale Stéatose hépatique Hépatomégalie Calculs biliaires Diverticule de Meckel Varices oesophagiennes Intolérance au gluten Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Insuffisance hépatique Rectocolite hémorragique Anomalies de l’œsophage Maladie de Whipple Atrophie villositaire Kyste hydatique Pancréatite aiguë Hépatite auto-immune Anti-acide Hernie de Bochdalek Colopathes 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Rectite Encéphalopathie hépatique Ankylostomiase Maladie de Hirschsprung Mâchoire qui craque Glossodynie Soigner une gastrite Traiter l'helicobacter pylori Cholangite Syndrome de l’intestin irritable Estomac irrité ? Arrêtez de fumer ! Maladie de Crohn Choléra Ulcère gastrique Vermifuge humain Gastrite Escherichia coli Hépatite toxique Hernie de la ligne blanche Ulcère duodénal Atrésie de l'œsophage Reflux gastro-oesophagien Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Intolérance au glucose Syndrome hépato-rénal Traiter les oxyures Prolapsus rectal Achalasie Maladie coeliaque Adénolymphite mésentérique Dysenterie tropicale Hernie hiatale Comment soigner une colopathie naturellement Syndrome de Budd Chiari Dissoudre des calculs biliaires Hernie ombilicale Parasitoses digestives Colite spasmodique Traitement de l'intestin irritable Traitement du Clostridium difficile Calcul biliaire traitement naturel Syndrome de Barrett Stase stercorale Diverticule de l’oesophage Spasme œsophagien Éventration abdominale Typhoïde Maladie de Gilbert Syndrome de Costen Bézoard Clostridium Lithiase salivaire