Comment lutter contre des problèmes de constipation chroniques ?

Question détaillée

Question posée le 05/02/2017 par Mahaanon

Bonjour,

Depuis plusieurs mois, je souffre de problèmes instestinaux.

Début janvier j'ai fait une intoxication allimentaire suivie d'une sorte de gastrite. Ayant perdu huit kilos, et souffrant de grosses douleurs, et d'une constipation pendant plusieurs jours, J'ai consulté à plusieurs reprises, et fait une echographie car mon médecin pensait à des calculs à la visicule mais cela ne donne rien. Cela fait la deuxième fois en un mois que je ressens de fortes douleurs, des nausées et des périodes de constipation qui m'obligent à me mettre à la diète, avec gonfflement du ventre qui se tend, le tout accompagnés de ballonements. Ces symptomes apparaissent après chaque changement d'allimentation, même si ces derniers sont moindre et ce depuis mon voyage en Nouvelle Zélande et Nouvelle Calédonie il y a deux ans.

Merci pour votre aide

Signaler cette question

4 réponses d'expert

Réponse envoyée le 05/02/2017 par Cabinet médical / Tunisie

Dr Anouar Jarraya Psychiatre Psychothérapeute Tunis Bjr
Résidez-vous en France de façon habituelle? En quelle région.? Quel est votre type d'alimentation habituel? Habitus (alcool? tabac?
Vous donnez très peu de précisions su votre contexte de vie ,i âge, ni profession ni statut familial: qu'appelez-vous "problèmes intestinaux"
Vous aviez eu une intoxication alimentaire à quoi? "suivie d'une sorte de gastrite"
Ayant perdu huit kilos (en combien de temps? Taille ? Poids?) "et souf-frant de grosses douleurs" (à quel endroit et de quel type?) et de cons-tipation(Gaz?)vous consultez des médecins et l'un a pensé à des calculs de la vésicule "mais cela ne donne rien (traitement?)
Vous dites que par deux fois en un mois, vous avez éprouvé les fortes douleurs (à quel endroit?) avec nausées et constipation Vous obligeant à vous mettre à la diète--Suivis de ballonnement( Ceci apparaît après chaque changement d'alimentation, même si la symptomatologie est moindre que celle apparue il y a deux ans depuis votre votre voyage en Nouvelle Zélande et Nouvelle Calédonie-
Malheureusement je ne sais rien de précis, médicalement parlant, sur lesdits troubles ni sur ce voyage
J'ignore aussi si vous avez précisé ces éléments à vos médecins avec la nature des types d'aliments qui semblent vous gêner
J'ignore ce que vous prenez comme traitement
Autrement dit vous semblez vouloir détacher la "constipation chroni-que" du reste du contexte médical et vouloir une recette contre cette
constipation
la constipation est liée intimement à votre type d'alimentation, à son contenu en fibres, à l'état de la flore intestinale colon compris
Vous ne dites rien de votre standing émotionnel, ni de votre réaction aux changements horaires à l'occasion de vos voyages lointains (stress?)
Désolé mais je ne peux discuter sans données concrètes ni précises
Je vous conseille de voir un gastro entérologue expérimenté en n'oubliant aucune de ces données
Courtoisement

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 05/02/2017 par Anonyme

Bonjour,
Merci beaucoup. Oui désolée, je n’ai vraiment pas l’habitude de m’exprimer de cette manière à des professionnels de santé donc je ne sais pas trop quels détails apportés.
Je suis actuellement étudiante en Master d’Anthropologie, j’ai 23 ans et réside en région parisienne.
Après avoir obtenu ma licence je suis partie voyager huit mois en Nouvelle Zélande et Nouvelle Calédonie.
Habituellement, je ne mange pas trop d’aliments gras, je ne mange presque pas de poissons, ni de viande mais je compense avec d’autres nutriments comme les lentilles. Je mange aussi du fromage presque tous les jours, principalement du gruyère ou du chèvre frais.
Je bois peu d’alcool et ai réduit fortement ma consommation de cigarettes. Je ne fume pratiquement plus, pour être plus précise il m’arrive de fumer lorsque je sors voir des amis deux à trois cigarette le week-end mais je ne fume plus en semaine depuis un mois et demi.
En ce qui concerne L’intoxication alimentaire je ne peux vous dire à quoi cela a été du, j’image que la mayonnaise et les quesadillas que j’ai mangé lors d’un babysitting ont engendré ces vomissements à répétition mais mon médecin m’a dit que cela était une hypothèse et que ce pouvait être une gastriste à cause de mes fortes douleurs à l’estomac (comme des crampes et brûlures qui peuvent me plier en deux) la perte de poids les nausées, vomissements répétitifs, grande fatigue, sensation d’avoir froid… mais tout est resté hypothétique et l’échographie n’a donné aucun résultat significatif. J’ai perdu huit kilos en deux semaines. Je mesure 1m56, je pesais 54kg et je suis descendue à 45kg.
Par problèmes intestinaux j’entends des épisodes de troubles intestinaux qui se manifestent par un gonflement abdominal très conséquent, et visible, accompagné de douleurs au niveau de l’estomac et des intestins, des ballonnements, des fortes nausées, et de la constipation. J’ai eu un traitement à prendre pour « tester et voir ce que ça donne ». Je n’ai pas le nom des médicaments sous les yeux, mais ils servaient principalement à diminuer l’inflammation de l’estomac et à aider la diminution des gazs.
C’est la troisième fois en trois mois que j’ai ce genre d’épisode et je suis actuellement entrain d’en avoir un. Vendredi midi je n’ai mangé qu’une part de tarte parce que je n’avais pas le temps de me prendre autre chose et le soir je suis allée manger chez une amie. Nous avons mangé des gâteaux apéro puis des crêpes. J’ai bu un demi verre de vin et fumé une cigarette. Après avoir mangé deux ou trois crêpes contenant un peu de nutella, j’ai commencé à me sentir mal, ballonnée, pleine et à avoir la nausée. Je n’ai pourtant pas mangé beaucoup.
Lorsque j’étais en Nouvelle Zélande, un soir j’ai voulu boire un verre de jus de tomate. Celui-ci m’a cloué en deux pendant toute une nuit et je n’ai pu manger pendant deux, trois jours ensuite tellement les douleurs persistaient et mon ventre était tendu.
En Nouvelle Calédonie, à Népoui, j’ai ressenti ces mêmes sensations après avoir mangé des achards de bambou, une des spécialités de la région.
J’ai précisé tous ces éléments à mon médecin, qui m’a donné un traitement pour permettre de calmer l’inflammation de l’estomac. Elle m’a dit de recommencer à manger parce qu’après avoir vomi pendant plusieurs jours, je n’arrivais plus à conserver la moindre chose ingurgitée que ce soit de l’eau ou des aliments et j’ai dû reprendre progressivement à avoir une alimentation équilibrée.
Le médecin m’a dit que si cela continuait il faudrait faire une fibroscopie pour voir s’il s’agit d’une bactérie.
Je n’ai pas eu ces troubles lors de mon arrivée ou de mon départ de Nouvelle Zélande ou Nouvelle Calédonie. Ces évènements me sont arrivés à des moments où je n’étais pas forcément stressée ou mes émotions étaient troublées. J’ai eu cette intoxication début décembre, qui s’est suivie d’une angine. Puis, le lendemain du réveillon, j’ai eu des vomissements à répétition alors que je n’avais pas beaucoup bu et que j’avais mangé une salade composée la vieille. Je n’avais fumé que trois cigarettes et je n’avais pas fait de mélange d’alcool, je m’étais contentée de boire trois verres de vin blanc.

Encore merci pour votre retour. J'ai bien l'intention d'aller voir un spécialiste pour avoir un avis spécifique sur la question et faire d'autres examens.

Cordialement

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 06/02/2017 par Cabinet médical / Tunisie

bonne chance Jarraya

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 06/02/2017 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour,

Pour vous parler de ce que je connais, un étiopathe serait à même de vous aider à rompre le mécanisme infectieux et/ou congestif qui tourne en boucle.
Un bilan complet, un soin viscéral et quelques conseils diététiques devraient (pour le moins) calmer le cercle vicieux.
Le complément phytothérapeutique peut s'avérer intéressant dans certains cas. Du reste, cela dépasse généralement notre champ de compétence.

Bien à vous

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

3 commentaires

Commentaire posté le 06/02/2017 par Anonyme

Bonjour,

Merci pour votre réponse. Je ne connais pas du tout l'étiopathie mais cela m'intéresse car mon médecin se contente de me donner des médicaments et cela ne me convient absolument pas, étant plus portée sur les produits naturels.
En quoi cela consiste-t-il, une sorte de traitement ostéopathique ? Il est vrai que des conseils diététiques seraient les bienvenues pour m'aider à appréhender mes problèmes de digestion et les aliments qui peuvent nuire à cela.
Connaissez-vous un bon étiopathe exerçant dans le val de marne ou bien à Paris ?


Encore merci,
Cordialement

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 13/02/2017 par

Bonjour,
vous auriez tout intérêt d'essayer en effet.
Un étiopathe masse des endroits anatomiques spécifiques de votre appareil digestif pour relancer sa fonction générale. Ces massages viscéraux relancent la dynamique naturelle de votre digestion. En 2-3 séances, vous devriez ressentir une nette amélioration.
L'étiopathe ne fera pas l'économie d'investiguer tous les paramètres causaux à distance de votre abdomen (habitudes alimentaires, douleurs vertébrales, etc....) pour dénouer le cercle vicieux que vous subissez depuis tous ces mois.

Je ne peux malheureusement me permettre de vous recommander un nom par respect pour l'ensemble de mes confrères-consoeurs. Vous trouverez du reste sur le site officiel de l'étiopathie (point com) un annuaire des thérapeutes qui vous guidera pour trouver au plus proche de vos attentes. Ainsi que les informations générales sur notre discipline.
N'hésitez pas à revenir vers moi en MP plus tard si besoin.
Bonne continuation à vous

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 13/02/2017 par Anonyme

D'accord,merci beaucoup je vais regarder cela et prendre rendez-vous pour faire une première séance

Encore merci pour votre aide,
Bonne continuation

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 10/02/2017 par anonyme

Une origine pourrait être les aliments raffinés.
-> Manger plus complet pour favoriser le transit.
-> Ajouter des graines de lin.
Il faut changer ses habitudes alimentaires de manière graduelle.

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 13/02/2017 par Anonyme

Je vais faire des examens et faire un suivi alimentaire pour voir si jamais j'ai développé des intolérances.
merci beaucoup pour votre réponse.

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 12/02/2017 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour,
Etant donné que vos symptômes apparaissent au moindre changement alimentaire, une piste serait de voir au niveau de votre flore intestinale. Est-elle déséquilibrée? Cela s'appelle la dysbiose. peut-être que vous avez majoritairement une flore pathogène de fermentation dans votre colon. Des analyses par test respiratoire ou prélèvement de selles peuvent aider votre médecin à savoir..
Il faut alors prendre des probiotiques tous les jours. Demandez des gélules fortement titrées (2 milliards minimum), avec plusieurs souches différentes (au moins 6).
J'espère que cela vous aidera.

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !